Par Meagan Hanna, M. A., maître-arboriste agréée par l’ISA – Représentante du Québec, Comité directeur national du RCFU

Le 22 avril 2017, le Québec a célébré le Jour de la Terre. Des collectivités d’un peu partout dans la province ont organisé des événements allant de journées de services bénévoles à des plantations et des concerts. Un des événements qui a retenu l’attention des médias a été la plantation de 3 000 arbres à la Base des Forces canadiennes de Montréal à Longue-Pointe. Cet événement a marqué l’achèvement d’un projet de trois ans visant à financer la plantation de 375 000 arbres dans la région du Grand Montréal. Le projet, dirigé par l’entreprise sans but lucratif Jour de la Terre, avec l’appui de la Fondation Cowboys Fringants, la Fondation David Suzuki, la Compagnie Cabot-Champagne et le gouvernement du Québec, se poursuit et vous pouvez suivre les progrès des efforts de plantation en ligne à http://375000arbres.org/.

Les célébrations du Jour de la Terre au Québec ont donné l’occasion aux municipalités québécoises d’annoncer tout développement dans leurs démarches de foresterie urbaine. Par exemple, la ville de Salaberry-de-Valleyfield, une municipalité de plus de 40 000 résidents, a publié sa première politique de l’arbre qui comprend une vision directrice, 12 objectifs et un plan d’action avec 54 actions précises conçues pour veiller à ce que les objectifs de la ville en matière de foresterie urbaine soient réalisés (référence : http://www.ville.valleyfield.qc.ca/citoyens/pratico-pratique/environnement/arbres/politique-de-larbre).

Le comité exécutif de la ville de Montréal a publié un communiqué portant sur ses initiatives de foresterie urbaine en 2016, suivi de l’annonce de son budget pour 2017. Depuis 2012, le budget de foresterie urbaine de Montréal a été augmenté de 57 millions de dollars afin de financer son programme de lutte contre l’agrile du frêne et d’accroître sa canopée pour qu’elle passe de 20 % à 25 % d’ici 2025. En 2016, 16 143 arbres publics ont été plantés et l’on s’attend à ce que 11 500 autres arbres publics soient plantés en 2017 (référence : http://www.newswire.ca/fr/news-releases/bilan-2016—foresterie-urbaine—les-efforts-de-verdissement-de-la-ville-de-montreal-portent-leurs-fruits-619989863.html).

Vous savez probablement que mai est le Mois de l’arbre et des forêts au Québec. Les Québécois célèbrent les riches écosystèmes des arbres et des forêts, leurs précieuses ressources et le sentiment de bien-être qu’ils procurent depuis 1882 lorsque la province a affecté une journée spéciale en leur honneur. Depuis 2001, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec dévoue tout le mois de mai à la promotion des arbres et des forêts de la province par l’entremise d’une vaste gamme d’initiatives et de partenariats avec des associations forestières régionales, des écoles, des villes et des Clubs 4-H du Québec. Il y a des distributions d’arbres, des événements cérémoniaux de plantation d’arbres, des conférences et des projets de verdissement urbain en cours dans toutes les 17 régions administratives de la province. Les festivités de cette année sont centrées sur le rôle que les arbres jouent dans l’atténuation du changement climatique sur la planète. Pour plus de renseignements sur le Mois de l’arbre et des forêts au Québec, visitez le site Web du ministère à https://mffp.gouv.qc.ca/les-forets/mois-de-larbre-forets/.

En 2017, la section québécoise de l’ISA – la Société internationale d’arboriculture Québec (SIAQ)— célèbre 40 ans d’efforts pour regrouper et aider les professionnels de l’arboriculture et de la foresterie urbaine au Québec. Dans le cadre de cette année commémorative, la SIAQ offrira douze mois de perfectionnement professionnel avec des possibilités de formation et des ressources sur l’évaluation des arbres d’ornement, l’architecture arboricole et l’évaluation des arbres posant des risques. La SIAQ, en collaboration avec l’Institut forestier du Canada, a organisé la première série de webinaires canadiens sur la foresterie urbaine en français. Ce printemps, trois webinaires portant sur les inventaires forestiers, la biodiversité et les espèces envahissantes ont été offerts gratuitement à un auditoire national. La série reviendra cet automne avec trois présentations en ligne portant sur des sujets comme la récupération du bois urbain, les politiques de foresterie urbaine et les activités de foresterie urbaine. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les activités et les possibilités de formation offertes par l’entremise de la SIAQ, visitez www.siaq.org.

Je vous souhaite une fantastique saison printanière!

Votre représentante du comité directeur du RCFU pour la région du Québec,

Meagan Hanna
Meagan.hanna@ville.montreal.qc.ca

Joignez-vous à la liste de diffusion RCFU