Foire aux questions sur la compensation des émissions de carbone et leur séquestration

Retour à Compensation des émissions de carbone →

QU’EST-CE QUI CAUSE LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE?

Dans le monde naturel, les volcans sont la plus grosse source de dioxyde de carbone tandis que les principaux puits de CO2 proviennent de la fixation du carbone dans les océans et du stock de carbone dans les arbres créé par photosynthèse. Ces phénomènes naturels auraient pu garder le niveau de carbone stable mais les activités humaines depuis la révolution industrielle ont entraîné un déséquilibre, produisant des émissions de gaz à effet de serre provenant de toutes les sources qui dépassent d’environ 40 % la capacité naturelle de compensation de la planète.

Les gaz à effet de serre de source naturelle comprennent la vapeur d’eau, le dioxyde de carbone, le méthane et l’oxyde de diazote. L’industrialisation a toutefois créé des gaz qui sont causés uniquement par des activités humaines, y compris des halogènes comme CFC, HFC, HCFC, PFC et SF6.

La vapeur d’eau, qui a un cycle d’environ neuf jours dans l’atmosphère, n’influe pas sur le changement climatique. Elle est toutefois la cause de 65 % des gaz à effet de serre naturels. Des gaz durables, comme le dioxyde de carbone, causent les changements les plus perceptibles. Le CO2 est la source de 25 % des gaz à effet de serre, ce qui signifie qu’un gros changement dans les niveaux de CO2 a des répercussions importantes sur la température. C’est pourquoi nous observons maintenant un changement climatique.

COMMENT LES GAZ À EFFET DE SERRE CAUSENT-ILS LE CHANGEMENT CLIMATIQUE?

Les gaz à effet de serre aident à retenir le rayonnement infrarouge du soleil dans l’atmosphère, ce qui hausse les températures. Il se produit alors un effet de serre. En l’absence de gaz à effet de serre, la température moyenne sur la Terre serait d’environ -19 oC, comparativement à la moyenne actuelle d’environ 14 oC. Ceci signifie que les gaz à effet de serre jouent un rôle important dans la préservation de la vie sur la Terre. Le problème qui se pose à l’heure actuelle est causé par les gaz à effet de serre additionnels qui pénètrent dans notre atmosphère à la suite d’activités humaines. Ceci augmente la quantité de chaleur qui est retenue du soleil, réchauffant ainsi l’atmosphère. Le dioxyde de carbone est le gaz à effet de serre le plus prévalent. Depuis le début de l’ère industrielle jusqu’en 2008, le taux de CO2 atmosphérique est passé de 280 parties par million à 390. Les niveaux sont surveillés ici. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat produit des rapports sur le changement climatique. Le rapport de 2007 signale que la cause des tendances actuelles du changement climatique est probablement due aux émissions produites par des activités humaines (possibilité de plus de 90 %). D’ici 2050, on s’attend à ce que la température de la Terre augmente de 2 oC.

QU’EST-CE QU’UN « CRÉDIT DE CARBONE »?

Les crédits de carbone font partie d’un système d’échange qui fournit un encouragement financier pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les organismes participants sont limités par un système obligatoire (réglementé par le gouvernement) ou volontaire. Les gouvernements peuvent établir des allocations ou des quotas. Les participants qui ne dépassent pas la limite permise peuvent obtenir des crédits de carbone et les organismes qui dépassent la limite permise peuvent acheter des crédits de carbone pour compenser leur surplus d’émissions. Donc, pour les entreprises et organismes qui restent sous la limite, il y a un encouragement financier puisqu’ils peuvent vendre leurs crédits. Plus une entreprise ou un organisme est sous la limite d’émissions allouée, plus il y a des avantages financiers. Le but ultime est de réduire les émissions. Le système d’échange de crédits de carbone comprend un « marché de contreparties de fixation du carbone ». Les entreprises ou organismes qui ont un programme de réduction des gaz à effet de serre amassent des crédits de carbone et les vendent à d’autres entreprises ou organismes. Ceci se produit surtout dans le cadre d’un système volontaire où les entreprises et organismes commencent à réaliser les avantages d’avoir des pratiques plus vertes et de réduire leurs émissions, spécialement du point de vue de la commercialisation.

La qualité et le rendement des projets peuvent varier. Il existe des méthodes de certification, spécialement pour les marchés qui sont réglementés par le protocole de Kyoto. La qualité est généralement déterminée par l’additionnalité, la crédibilité du promoteur, la transparence du processus, l’évaluation de l’absorption ou de la réduction par de tierces parties, l’excellence de la tenue des dossiers et les protocoles de quantification. Arbres Canada essaie de tenir compte de tous ces facteurs dans son programme de compensation des émissions de carbone Plantez de l’air pur.

QUE FAIT ARBRES CANADA?

Arbres Canada est un organisme qui croit en l’importance des gestes positifs pour lutter contre le changement climatique. Puisque les arbres séquestrent du dioxyde de carbone de l’atmosphère, plus il y a d’arbres plantés, plus nous pouvons prévenir les émissions qui influent sur l’atmosphère. Notre programme Plantez de l’air pur est axé sur cette philosophie. Les émissions de carbone peuvent être calculées avec notre calculatrice en ligne pour obtenir un nombre approximatif d’arbres qui doivent être plantés pour compenser des émissions. Nous pouvons également vous aider à formuler des estimations liées à un événement précis ou à l’exploitation globale d’une entreprise.

La compensation d’émissions de carbone par la plantation d’arbres est une excellente façon non seulement de réduire les répercussions des gaz à effet de serre et d’améliorer l’environnement mais également de neutraliser de manière constructive l’impact des émissions d’un particulier ou d’une entreprise ou organisme. Si vous compensez vos émissions de carbone dans le cadre de notre programme Plantez de l’air pur, vous pouvez même obtenir une certification « carbone zéro ». C’est une bonne manière de devenir plus vert, de démontrer une responsabilité sociale d’entreprise et de protéger les futures générations contre les répercussions possiblement dévastatrices du changement climatique. La compensation des émissions de carbone est une mesure d’atténuation et non pas de réduction. Si les émissions sont d’abord réduites, la compensation est moins dispendieuse et une démarche proactive peut être adoptée. Plus il y a d’arbres plantés, plus il y a d’émissions de carbone compensées à l’échelle globale et non pas seulement à la suite de vos propres activités. Cliquez ici pour vous renseigner davantage sur la plantation d’arbres à l’aide du protocole sur le carbone d’Arbres Canada.

J’AI AMÉNAGÉ OU J’AIMERAIS AMÉNAGER UNE PLANTATION SUR MA PROPRIÉTÉ. PUIS-JE OBTENIR DES CRÉDITS DE CARBONE?

Si vous avez déjà commencé à planter des arbres sur votre propriété, vous ne pouvez pas réclamer de crédits de carbone. Ceci est dû au fait que la plantation d’arbres n’a probablement pas été faite conformément à un strict protocole et n’a pas été réalisée avec l’intention d’obtenir des crédits de carbone. De plus, l’exigence d’additionnalité n’est pas satisfaite. Cette exigence vise l’intention d’un projet de plantation de surpasser le scénario habituel afin de générer des crédits de carbone. Donc, si une plantation d’arbres a été réalisée sans suivre un protocole reconnu, le projet ne surpasse pas clairement le scénario habituel. Si une plantation n’a pas été réalisée spécifiquement pour générer des crédits de carbone, cette plantation ne pourra pas obtenir de crédits.

D’un autre côté, si vous êtes un propriétaire foncier et que vous désirez réaliser une plantation d’arbres pour générer des crédits de carbone, vous devez savoir que ces projets prennent souvent beaucoup de temps et d’argent. Par exemple, pour qu’une tierce partie vienne vérifier le site de plantation et examine le document de conception du projet, il faudra débourser environ 15 000 $. Donc pour que ce type de projet en vaille la peine, il vaut mieux avoir une grande parcelle de terrain où un grand nombre d’arbres peuvent être plantés.

Certains parrains peuvent être intéressés à investir dans ce type de projet. Si vous possédez une grande propriété, veuillez communiquer avec Arbres Canada pour nous en parler.

POURQUOI LES ARBRES FONT-ILS PARTIE DE LA SOLUTION?

Le gaz à effet de serre qui est le plus communément émis est le dioxyde de carbone et il s’agit du seul gaz utilisé par les plantes pendant la photosynthèse pour produire de l’énergie et croître. Environ un tiers des émissions de source humaine sont visées par ce processus. Puisque les arbres sont la source majeure de séquestration de ces émissions, les répercussions du changement climatique seraient bien plus graves sans les arbres. Compte tenu de ce fait, la séquestration du carbone à l’aide des arbres est un moyen évident de lutter contre le réchauffement de la planète. C’est une des solutions les moins dispendieuses et risquées. Le reboisement et la réduction du déboisement augmentent graduellement le pourcentage d’émissions que les arbres peuvent absorber.

QU’EST-CE QU’UNE CAMPAGNE CARBONEUTRE?

L’utilisation accrue de moyens de transport aériens et terriens lors d’une campagne électorale cause souvent une production élevée d’émissions de carbone. Arbres Canada invite tous les candidats fédéraux et candidates à prendre note de leurs propres émissions et de les compenser par la plantation d’arbres indigènes au Canada, selon le Protocole pour les projets de boisement et de reboisement d’Arbres Canada.

Faites une différence

C’EST SIMPLE DE PARTICIPER À LA CAMPAGNE CARBONEUTRE AVEC ARBRES CANADA!