Par Heather Fraser, Représentante de la région atlantique du RCFU

L’Atlantic Urban Forestry Collective a commencé en 2014 à mobiliser les groupes de foresterie urbaine qui voulaient partager la perspective nationale du Réseau canadien de la forêt urbaine (RCFU) en faisant connaître les bienfaits des forêts urbaines à l’aide de recherche, d’éducation et de partage d’information avec, entre autres, de petites et grosses municipalités, organismes de foresterie, universités enseignant la gestion forestière, entreprises d’aménagement paysager, commissions de planification, pépinières, promoteurs immobiliers, organismes de lutte contre les ravageurs forestiers, départements de ressources naturelles, entreprises de services publics, architectes, associations d’arboristes agréés, représentants de forêts modèles et entreprises d’entretien des arbres.

Le premier atelier sur la forêt urbaine de la Collective a eu lieu à Moncton (N.-B.) en novembre 2014 et portait sur la planification en fonction du climat, des insectes et des maladies dans notre forêt urbaine. Plus de 125 personnes provenant de diverses provinces de l’Atlantique ont assisté à l’atelier et le conférencier invité de la ville de Mississauga a décrit les efforts déployés par cette municipalité pour lutter contre l’agrile du frêne, les coûts du programme et comment ce ravageur a modifié le paysage de la collectivité. L’énoncé « l’agrile du frêne est seulement à une journée de route de votre municipalité » a bien fait passer le message aux membres du groupe d’examiner soigneusement leurs plans de gestion, de confirmer où se trouvent leurs frênes et de surveiller la santé de ces arbres. Les participants de l’atelier ont été convaincus qu’il ne s’agissait pas de décider si ce ravageur pourrait affecter leur collectivité mais plutôt quand cela se produirait, et qu’il fallait se préparer d’avance pour assurer le succès du programme de lutte contre l’agrile du frêne. Cet atelier a commencé un processus d’échange d’information, entraîné la formation de nouveaux partenariats et causé une diffusion des renseignements provenant de conférences et de rencontres sur le changement climatique, la gestion forestière et la santé des forêts à l’échelle des Maritimes.

En septembre 2015, la Collective s’est jointe à la section atlantique des arboristes de l’International Society of Arboriculture lors d’une rencontre qui a eu lieu à Halifax (N.-É.) et à laquelle ont assisté plus de 65 participants provenant d’un peu partout dans l’Atlantique. Ce fut une autre excellente occasion pour les participants de se rencontrer et de réseauter.

La Collective a accepté, après avoir examiné les résultats d’un sondage, qu’un atelier de deux jours serait une meilleure option dans l’avenir. La première journée permettrait de diffuser de l’information sur les nouvelles recherches et activités de foresterie urbaine qui se sont déroulées pendant l’année et la deuxième journée aurait lieu à l’extérieur pour se renseigner davantage sur les programmes de gestion de la forêt urbaine dans diverses municipalités. L’atelier serait organisé dans une province différente tous les deux ans, au cours de l’année où il n’y a pas de Conférence canadienne sur la forêt urbaine (CCFU).

La prochaine CCFU aura lieu du 25 au 29 septembre 2016 à Laval (Québec).Notre prochain atelier sera offert à l’automne 2017 sur l’Île-du-Prince-Édouard. En tant que représentante de la région de l’Atlantique, je voudrais signaler qu’un avis a été envoyé aux membres pour les encourager à participer davantage à la planification de cet événement et que cet avis a obtenu beaucoup de succès. La prochaine année devrait apporter plusieurs réalisations intéressantes!

Joignez-vous à listerv