C’est une tradition incontournable du temps des Fêtes : braver le froid perçant du mois de décembre pour ramener à la maison un arbre de Noël fraîchement coupé. Les vrais conifères arborent des couleurs d’une intensité qu’aucun arbre artificiel ne saurait égaler. Ils sont par ailleurs respectueux de l’environnement : ils purifient l’air et finissent par être transformés en paillis et en engrais. Chaque acre d’arbres de Noël planté « fournit la quantité d’oxygène quotidienne nécessaire pour 18 personnes ». Et lorsque la période des Fêtes se termine, il existe de multiples solutions pour les réutiliser et les recycler sans nuire à l’environnement. Plus aucune hésitation donc : le choix d’un arbre véritable s’impose et ce ne sont pas les options qui manquent! (Source : https://www.huffingtonpost.ca/michael-rosen2/real-christmas-tree-benefits_b_8806446.html)

Les sapins, les épinettes, les pins et les cèdres figurent parmi les espèces d’arbres de Noël les plus pittoresques. Voici cinq arbres indigènes du Canada et les raisons pour lesquelles ils font de superbes arbres de Noël :

Le sapin baumier : le plus canadien

Présent sur tout le territoire de l’Alberta à Terre-Neuve, le sapin baumier arrive en tête des arbres de Noël les plus populaires. Doté de courtes aiguilles plates d’un vert foncé traditionnel et de branches effilées, il est facile à décorer et grâce à son odeur agréable, il remporte un franc succès dans les foyers canadiens.

Le Douglas vert : s’il ne fallait en retenir qu’un seul

Le Douglas vert est surtout connu en tant que conifère de l’Ouest. Arborant une nuance vert profond ou bleu-vert et des branches solides et espacées recouvertes d’aiguilles souples, le Douglas vert est facile à décorer. Avec sa base étroite, il convient en outre parfaitement aux espaces restreints. Il présente une forme triangulaire harmonieuse et diffuse un intense parfum qui saura combler toutes vos attentes.

L’épinette blanche : la reine de l’auto-cueillette

Si vous avez déjà pratiqué l’auto-cueillette dans une plantation d’arbres de Noël canadienne, il y a de fortes chances que vous soyez rentrés avec une épinette blanche. Cette espèce pousse dans tout le pays et ses aiguilles brillent d’une nuance bleu-vert éclatante. Grâce à ses branches épaisses et solides, elle peut aisément supporter des décorations légères. Cet arbre a toutefois besoin de beaucoup d’eau pour conserver ses aiguilles.

Le pin blanc : le plus simple

L’arbre provincial de l’Ontario offre une option plus rudimentaire. Avec ses longues aiguilles souples, il est difficile d’y accrocher des décorations lourdes ou de grande taille. Toutefois, ses branches plus denses lui donnent un aspect duveteux qui lui confère un éclat exceptionnel. Cet arbre n’a pratiquement aucune odeur, il est donc idéal pour les personnes sensibles aux parfums. Si vous cherchez un arbre à l’aspect et au parfum plus naturels, il vous conviendra parfaitement.

Le genévrier de Virginie : le choix de l’originalité

Généralement présent dans le sud de l’Ontario et au Québec, cet arbre est un peu différent. Le genévrier de Virginie arbore une forme conique naturelle et des aiguilles bleu-vert. Si vous cherchez à conserver une unité de couleur pour votre décoration, c’est l’arbre qu’il vous faut. Ses branches sont compactes, mais ses aiguilles sont souples, ce qui permet d’accrocher facilement des décorations. Si vous êtes en quête d’un arbre original, optez pour le genévrier de Virginie.