White Birch (Betula papyrifera) after ice stormMichael Rosen, FPI, président d’Arbres Canada

En 1998, ma jeune famille et moi-même avons survécu la grosse tempête de verglas dans les collines de la Gatineau du Québec pendant 12 jours. Avec une couche de glace de 80 mm recouvrant les arbres dans un vaste territoire de l’Est de l’Ontario, du Sud du Québec et du Nouveau-Brunswick (et des États-Unis), la tempête a paralysé les particuliers et les commerces pendant jusqu’à trois semaines – avec des températures atteignant -20 oC! Je me souviens encore d’avoir fait chauffer le poêle à bois et le foyer avec ardeur pour maintenir une température de 15 oC à l’intérieur de notre demeure, de mon jeune fils de 5 ans courant dans la maison pour éteindre les chandelles avec enthousiasme (en aspergeant les miroirs de cire) et de ma cuisson sur un réchaud Coleman dans la cuisine. J’ai ajouté plusieurs nouveaux mots à mon vocabulaire français pendant cette période, comme « verglas » et « génératrice ». J’ai observé ma haie de cèdre étendue sur le sol, un jeune pin blanc ayant perdu 60 % de ses branches et mon érable rouge dont les branches étaient tombées dans la piscine, déplorant leur perte. Mais j’avais tort! Les arbres sont revenus … dès le lendemain!

Arbres Canada a dirigé un programme (Opération Renouvert) pour éduquer les gens sur ce qu’ils devraient faire avec leurs arbres après la tempête de verglas et offrir des fonds aux collectivités afin de les aider à réparer et à nettoyer les dommages causés par la tempête.

J’ai aidé à rédiger deux bulletins de diffusion à ce moment-là pour fournir aux résidents et aux propriétaires ruraux des conseils de base pour traiter des arbres endommagés par le verglas. Voici certains des messages clés :

  • Les arbres sont extrêmement importants pour la santé environnementale de nos collectivités – nous avons besoin des arbres pour purifier l’eau et l’air, embellir le paysage et bien d’autres bienfaits.
  • La plupart des arbres de l’est de l’Amérique du Nord ont évolué avec les tempêtes de verglas – les gens ne devraient pas se dépêcher d’enlever les arbres puisqu’un bon nombre d’arbres se rétabliront des dommages causés par la glace.
  • Si vous avez besoin de conseils pour élaguer ou enlever des arbres, consultez des professionnels (comme un arboriste agréé par l’ISA) et non pas n’importe quel homme à tout faire qui se présente avec sa scie mécanique pour offrir de couper vos arbres (s’il n’a jamais entendu parler de l’ISA, il n’est probablement pas une bonne option).
  • Il peut être très dangereux de travailler sur des arbres recouverts de glace – il vaut mieux se fier à des professionnels qui savent quoi faire.
  • Des arbres bien entretenus qui ont été élagués régulièrement ont de bien meilleures chances de résister aux dommages causés par une tempête de verglas – encouragez les collectivités et leurs résidents à faire un inventaire, une évaluation et un élagage réguliers de leurs arbres.

Donc, si vous avez été touché par la tempête de verglas, ne désespérez pas car tout n’est pas perdu. Mais n’oubliez pas de consulter des professionnels au besoin.