Baptisé « National Healing Forest », ce projet destiné à promouvoir les forêts thérapeutiques est né en juin 2015 à Ottawa lors d’une marche pour la réconciliation qui avait réuni des milliers de personnes avant la publication du rapport de la Commission de vérité et réconciliation du sénateur Sinclair. Peter Croal, géologue chevronné et Patricia Stirbys, avocate et membre de la Première Nation Cowessess, ont tous deux travaillé au contact des populations autochtones au cours de leur carrière. Suite à leur rencontre lors de cette marche, ils ont décidé de mettre en place ce projet ensemble.

À travers cette initiative, ils souhaitent établir un réseau de forêts thérapeutiques à travers le pays où les rescapés, les familles et tous les Canadiens puissent se réunir afin de réfléchir, de méditer, de cicatriser leurs blessures et de participer à des cérémonies en vue de mieux comprendre l’héritage du système des pensionnats indiens et d’avancer de manière positive. Quelle que soit leur taille, une forêt ou un espace vert calme constituent des endroits parfaitement adaptés pour guérir et renouer le contact avec la nature.

De nombreuses cultures asiatiques pratiquent les « bains de forêt » depuis des siècles en raison des bienfaits multiples qu’ils procurent à la santé. Les recherches prouvent qu’une marche en forêt permet de réduire le stress, de limiter la pression sanguine et le rythme cardiaque, d’améliorer l’humeur et qu’elle contribuerait même à lutter contre le cancer. Les vertus thérapeutiques des forêts constituent un élément clé de l’initiative « National Healing Forest » qui vise à aider la nation et ses populations à cicatriser ses blessures suite à l’histoire tragique qui lie le gouvernement canadien aux populations autochtones.

Toute collectivité ou institution a la possibilité de créer sa propre forêt thérapeutique grâce à une organisation réfléchie. Rassemblez un comité restreint visant à échanger sur le choix du lieu (terrains publics ou privés) et concevez un projet en collaboration avec votre gouvernement municipal, la collectivité ou le propriétaire foncier au niveau local afin d’identifier un endroit tranquille pour votre forêt. En tant que co-créateurs du projet, Patricia et Peter ne seront pas à même de gérer ce processus pour votre collectivité, mais ils seront ravis de partager les différentes expériences en vue de vous aider à concrétiser cette démarche. Les idées innovantes de chaque collectivité à travers le pays devraient donner lieu à des approches reposant sur les forêts et les espaces verts aussi uniques que riches en matière de guérison et de réconciliation.

Les possibilités des forêts thérapeutiques gérées par les collectivités n’ont pour limite que l’imagination des individus et des communautés impliqués. Voici quelques idées :

  • – Un lieu de rassemblement extérieur pour les cérémonies, les enseignements, la méditation et la prière.
  • – La plantation d’arbres par les familles d’un enfant décédé, d’une femme ou d’une jeune fille disparue ou assassinée ou d’un enfant perdu suite à la « rafle des années soixante » ou au système d’aide à l’enfance.
  • – La plantation d’arbres par des Canadiens non autochtones afin de célébrer l’unité et l’engagement envers la réconciliation.
  • – Des sentiers de randonnées.
  • – Des monuments commémoratifs.
  • – Des espaces dédiés à la culture de plantes médicinales ou sacrées.
  • – Un parc pour enfants en l’honneur de l’amour que nous leur portons et pour célébrer la résilience.

Peter et Patricia ont formulé deux demandes : que la forêt thérapeutique soit créée dans l’esprit de la réconciliation et que vous leur transmettiez son emplacement afin qu’ils l’ajoutent à la carte disponible sur leur site.

Chaque Canadien a un rôle à jouer dans le processus de guérison et de réconciliation, y compris les plus jeunes. En février 2017, Patricia et Peter ont participé à un atelier artistique d’une journée à Regina (Saskatchewan) à la demande du conseil scolaire de la ville. Au cours de cet atelier, des jeunes de la 8e à la 12e année ont imaginé des œuvres d’art sur le thème de la guérison et de la réconciliation. Leurs créations leur ont permis de contribuer au projet.

Les forêts thérapeutiques sont en plein essor partout au Canada. L’une d’entre elles a été créée à River Valley, à Edmonton. Une autre, dont l’inauguration est prévue en juin 2018, est en cours de conception à Perth (Ontario). Quant à la Ville de Winnipeg, elle est également en train de développer sa propre forêt aux vertus thérapeutiques, qui sera dévoilée et inaugurée en septembre 2018.

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que les relations entre le gouvernement canadien et les Premières Nations, les Inuits et les Métis constituaient les rapports les plus importants de son mandat. Le projet « National Healing Forest » vise à apporter une modeste contribution en vue d’améliorer ces relations entre les différentes nations. À travers ce projet, votre collectivité peut participer à l’effort indispensable de réconciliation.

Vous souhaitez établir une forêt thérapeutique dans votre collectivité? Contactez Patricia et Peter pour plus de renseignements.

En complément :

  1. Plantez un arbre en l’honneur d’un être cher
  2. Plantez un arbre dans le cadre du Programme national de verdissement d’Arbres Canada
  3. Arbres Canada s’associe à CN en vue de planter des arbres dans 3 collectivités autochtones