Edmundston, N.-B., le 18 juin 2020 — Aujourd’hui, 8 000 semis et la vision d’un futur plus vert prennent racine à Edmundston, au Nouveau-Brunswick, grâce à un généreux don de semis d’Irving Woodlands au Programme national de verdissement d’Arbres Canada.

Des représentants d’Irving Woodlands ont rejoint Arbres Canada ce matin à Edmundston pour étudier la plantation des semis.

Arbres Canada, le seul organisme de bienfaisance national qui plante et entretient des arbres dans des environnements urbains et ruraux, est ravi de ce don qui aidera la municipalité d’Edmundston dans le cadre de ses propres plans continus de reverdissement et de revégétalisation. Depuis le lancement de son Programme national de verdissement, Arbres Canada et ses partisans ont planté plus de 70 millions d’arbres à travers le pays, recouvrant des centaines d’hectares de forêt.

Les 8 000 semis d’épinette, originaires du Nouveau-Brunswick et cultivés par la pépinière J.D. Irving, Limited à Juniper (N.-B.), ont été plantés sur un site soigneusement sélectionné qui était auparavant utilisé par les services de travaux publics d’Edmundston. La qualité supérieure des semis est le résultat de 40 ans de recherche sur les arbres et d’amélioration grâce à des méthodes naturelles. Ces semis absorberont 40 % de plus de dioxyde de carbone qu’une épinette moyenne au Nouveau-Brunswick.

Les semis apporteront l’avantage immédiat d’embellir une partie de la ville destinée à l’usage du public et de créer un espace pour les amoureux de la nature. À terme, lorsqu’ils auront grandi, les arbres permettront de réduire l’érosion, de développer une canopée forestière, de stocker du dioxyde de carbone et de fournir un habitat faunique pour un large éventail d’espèces de la flore et de la faune.

Irving Woodlands est conscient du rôle important que les arbres jouent dans la purification de l’air, l’absorption du dioxyde de carbone et la lutte contre le réchauffement mondial. L’entreprise possède une longue expérience en matière de reboisement, de plantation d’arbres et d’initiatives environnementales. En 1957, James K. Irving a lancé le premier programme de reboisement de l’entreprise, qui a permis de planter à ce jour plus d’un milliard d’arbres. Une étude récente de l’UNB a confirmé que les forêts que l’entreprise possède et gère absorbent plus de 92 millions de tonnes de dioxyde de carbone sur 50 ans, soit l’équivalent de 300 000 voitures en moins sur les routes chaque année pendant les 50 prochaines années.

Alors que de nombreuses entreprises ont dû ralentir leurs activités en raison des restrictions liées à la COVID-19, les planteurs d’arbres n’ont pas manqué de travail et ont soigneusement continué à planter des arbres. Le secteur des produits forestiers figure parmi les activités essentielles malgré la pandémie, et pour une bonne raison : dans les villes canadiennes, le couvert forestier a connu un déclin continu au cours des deux dernières décennies.

Avec plus de 82 % de la population qui vit aujourd’hui en zone urbaine, il est devenu de plus en plus essentiel de reconnaître les bienfaits que nos forêts et nos arbres urbains nous apportent. Ils embellissent nos collectivités en augmentant la valeur immobilière de nos entreprises et de nos maisons. Ils atténuent les effets du changement climatique en rafraîchissant naturellement nos villes. Enfin, ils nous permettent de vivre plus longtemps et en meilleure santé en réduisant le stress et en améliorant la santé mentale.

« Nous étions ravis d’avoir été sollicités par Arbres Canada pour participer à ce projet », raconte Alain Ouellette, directeur des relations communautaires dans le nord du Nouveau-Brunswick. « Ce site n’est pas très éloigné de l’endroit où nous avons planté nos premiers semis en 1957. C’est chez nous ici et nous partageons la passion d’Arbres Canada de faire pousser des arbres et des forêts en santé qui luttent contre le changement climatique et qui offrent un habitat varié pour la faune ainsi qu’une source d’emplois durables. »

À propos d’Arbres Canada

Arbres Canada est le seul organisme de bienfaisance national dédié à la plantation et à l’entretien des arbres dans des environnements ruraux et urbains. Grâce à nos programmes et à nos efforts de recherche et de sensibilisation, nous avons aidé à rétablir le couvert forestier de zones dévastées par des catastrophes naturelles, accompagné des collectivités dans la gestion de leurs forêts urbaines, reverdi plus de 660 terrains d’école et organisé des conférences sur la forêt urbaine. Jusqu’à présent, nous avons planté plus de 82 millions d’arbres avec l’aide de nos partenaires et commanditaires.

Arbrescanada.ca

À propos d’Irving Woodlands

Implantée au Nouveau-Brunswick depuis 1882, l’équipe d’Irving Woodlands s’engage à assurer la santé et la diversité des forêts. Ces terrains boisés bénéficient d’une certification environnementale chaque année via des audits indépendants s’appuyant sur 145 normes de l’initiative de foresterie durable (Sustainable Forestry Initiative). En collaboration avec des groupes de conservation et de recherche, l’entreprise continue de faire croître ses investissements dans la recherche forestière et des sites de conservation primés.

Pour toute demande d’entrevue, de photos ou de renseignements complémentaires :

Carol Burnup
Responsable des communications et du marketing
Tree Canada
cburnup@treecanada.ca
613-567-5545 poste 230

Mary Keith
Vice-présidente des communications
J.D Irving, Limited
Keith.mary@jdirving.com
506-632-5122 bureau
506-650-8209 cellulaire