J’adore les arbres durant l’hiver. Ils arborent une beauté singulière à cette époque de l’année. Certains trouvent qu’ils ont l’air un peu étrange voire tristes en hiver, mais pour ma part je trouve que cette saison offre une opportunité unique de réellement « voir » les arbres.

Étant donné que la plupart des feuillus perdent leurs feuilles et que même les aiguilles de certains conifères tombent, comme celle des mélèzes, la silhouette des arbres devient clairement visible : c’est le moment idéal de les observer et d’apprendre.

Alors pourquoi ne pas prendre le temps de vous attarder sur eux et de vous demander : cet arbre est-il grand et fin ou plutôt robuste? Sa forme globale ressemble-t-elle à un parapluie, est-elle plutôt ronde ou autre? Les branches s’élancent-elles vers le ciel, vers les côtés ou vers le bas, à moins que ce ne soit un mélange des trois? Est-ce qu’elles apparaissent à tous les niveaux du tronc ou seulement à partir d’une certaine hauteur? Et l’écorce? Est-elle lisse, rugueuse ou très texturée? Est-elle foncée ou claire? Tout cela, et encore bien d’autres éléments, tels que la structure et l’apparence des bourgeons, peuvent nous en apprendre tellement sur un arbre.

Même si vous ne cherchez pas à identifier les arbres, vous pouvez simplement prendre un moment pour apprécier leur caractère unique durant ce mois qui célèbre l’amour, car très bientôt le printemps sera là et les silhouettes des arbres seront à nouveau dissimulées par les feuilles.