En 2016, les peuples autochtones représentaient 4,9 % (1,6 million) de la population canadienne (Statistique Canada, 2017). Il y a plus de 120 réserves autochtones urbaines établies dans des centres urbains ou à proximité de ceux-ci et ce chiffre continue de croître (Affaires autochtones et du Nord Canada, 2017).

Arbres Canada reconnaît l’importance des arbres et des forêts dans plusieurs communautés autochtones et l’importance vitale des espaces verts pour promouvoir l’intendance environnementale, la participation communautaire et les nombreux bienfaits physiques et sociaux.

Entre 2008 et 2018, Arbres Canada a appuyé la plantation de près de 240 000 arbres et arbustes dans le cadre d’initiatives de verdissement dans plus de 50 communautés autochtones canadiennes – dans des milieux urbains et ruraux.

En 2016, à la demande de son conseil d’administration, Arbres Canada a établi un comité de participation autochtone pour veiller à ce que le travail de l’organisme tienne compte et encourage de façon appropriée la participation des peuples autochtones dans les programmes, projets et activités d’Arbres Canada.

À la suite de la publication des rapports et des résultats de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, Arbres Canada a examiné comment l’organisme pourrait jouer un rôle plus grand dans la réconciliation en intégrant les points de vue et les besoins des peuples autochtones dans ses programmes actuels. La planification et la plantation d’espaces verts offrent de nombreux bienfaits qui appuient les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, fournissent des possibilités de consolider les relations et procurent un accès équitable aux avantages connexes pour la santé et l’esprit tout en favorisant un partage de connaissances.

Pour mieux déterminer l’information requise, Arbres Canada s’est associée au Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada en 2018 pour réalisé une étude de recherche visant à mieux comprendre les besoins et les intérêts des communautés autochtones en matière de foresterie urbaine. Nous avons examiné les rapports finaux des projets antérieurs d’Arbres Canada et avons contacté les récipiendaires précédents afin de trouver des moyens d’améliorer l’appui aux projets de foresterie urbaine dans les communautés autochtones. Pour Arbres Canada, l’un des principaux objectifs de cette recherche était de demander des suggestions anonymes sur la façon dont l’organisation pourrait améliorer la diffusion et l’exécution du programme afin d’encourager une plus grande participation des groupes autochtones intéressés.

Pour commémorer la Journée nationale des peuples autochtones le 21 juin, Arbres Canada a publié un résumé des résultats de cette initiative de recherche conjointe (disponible en anglais seulement).

Voici certains des faits saillants du résumé :

  1. Bienfaits résultant des projets communautaires de verdissement pour la santé, l’environnement et les possibilités d’éducation
  2. Recommandations pour actualiser le cadre de prestation des programmes, élaborer des politiques pour accroître l’appui des projets de verdissement et déterminer des moyens de collaborer et de faire participer les communautés autochtones dans les projets de verdissement urbain à l’échelle du pays

Arbres Canada espère continuer à collaborer avec les communautés autochtones de tout le Canada pour renforcer les relations et favoriser la réconciliation et l’apaisement en prenant la mesure concrète très significative de planter des arbres ensemble.