Dans l’esprit de la Saint-Valentin, du partage et de l’amour, les membres de notre équipe des programmes ont listé dix raisons pour lesquelles ils aiment tant les arbres. Comme les arbres sont partout autour de nous, nous avons pensé qu’il était bon de vous rappeler de leur manifester à eux aussi votre amour pour les raisons suivantes :

1. Les arbres fournissent un refuge

Les arbres sont de fascinants organismes. Ils favorisent la biodiversité des écosystèmes entre autres en procurant des habitats à plusieurs organismes. Les arbres entretiennent également plusieurs types de relations biologiques différentes, par exemple de type commensalisme avec les lichens épiphytes et de type symbiotique avec certains champignons mycorhiziens. Ils offrent également une panoplie d’habitats à la faune.

2. Les arbres ont une valeur esthétique

Des forêts anciennes dominées par les douglas de la côte Ouest aux forêts acadiennes de l’Est, le Canada dispose d’un large éventail d’espèces d’arbres et de types de forêts. On estime qu’il y a 140 arbres indigènes au Canada. Cette vaste biodiversité embellit nos cours, nos rues et nos paysages. De plus, au Canada nous pouvons profiter de la beauté de nos arbres au fil des saisons : l’odeur de leurs fleurs au printemps, leurs feuilles vertes apaisantes durant l’été, leurs couleurs captivantes à l’automne et le manteau neigeux qui les recouvre en hiver.

3. Les arbres constituent un héritage vivant

Les arbres sont résistants. Ils dépassent aisément la durée de vie moyenne d’une personne et constituent donc des témoins essentiels du temps et de nos souvenirs. La transformation d’un semis en arbre mûr nous permet de réfléchir au temps qui passe, tout comme la vue d’une souche est susceptible de générer de la nostalgie pour ce qui était autrefois. Au-delà de la vie humaine, les arbres enregistrent également l’histoire de leur propre environnement. Des événements stressants comme une sécheresse, un feu ou des chutes d’eau importantes sont visibles dans les anneaux du tronc et des branches, tandis que les évolutions du sol seront elles reflétées dans la croissance et la stature de l’arbre.

4. Les arbres stockent du carbone à long terme

Les arbres séquestrent du carbone présent dans l’atmosphère lorsqu’ils sont vivants et qu’ils poussent, mais ils continuent également d’en stocker à long terme, même après avoir été coupés. Les produits ligneux récoltés (PLR), comme les meubles, le contreplaqué, le papier et les produits à base de papier vont stocker du carbone jusqu’à ce qu’ils soient brûlés ou décomposés, après quoi ils rejettent du dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Dans le cadre de l’Accord de Paris sur l’atténuation du changement climatique, les bassins de carbone des PLR sont désignés comme contribution déterminée au niveau national pour la réduction des gaz à effet de serre.

5. Les arbres sont source de nourriture et de médicaments

Les arbres procurent plusieurs types de ressources intéressantes. Parmi l’éventail de ressources offertes, la nourriture en est un très important. Les arbres produisent des fruits et des noix, source d’éléments nutritifs pour la faune et les humains. Certaines essences arbustives produisent également des substances médicinales comme c’est le cas pour l’if du Canada qui est utilisé notamment pour traiter certains types de cancers.

6. Les arbres peuvent nous faire épargner de l’argent

Comme un cadeau dans une boîte de céréales, les arbres peuvent nous surprendre et apporter plus que ce qu’on pourrait croire. En plus de tout ce qu’ils nous apportent déjà ainsi qu’au monde naturel, ils semblent également être bénéfiques pour notre portefeuille. En offrant de l’ombre à nos maisons l’été ou un effet coupe-vent en hiver, ou simplement en embellissant un lieu, les arbres urbains peuvent rapporter plus que ce qu’ils ont coûté avec une planification et un entretien adaptés.

7. Les arbres contribuent à notre bonheur et à notre santé

Les avantages associés au temps passé près des arbres et dans les forêts sont indéniables, comme le montrent de plus en plus de recherches scientifiques. Selon les données recueillies, marcher dans un environnement forestier plutôt qu’en milieu urbain peut diminuer les symptômes d’anxiété et de dépression, stimuler l’énergie, réduire les taux de cortisol et renforcer la capacité à se remettre du stress. Étant donné que le stress affaiblit également notre système immunitaire, les bienfaits de réduction du stress grâce aux forêts sont d’autant plus importants et nous en avons tous besoin en ce moment.

8. Les arbres nous montrent comment être résilients et flexibles

Quoi de plus résilient qu’un arbre? En voyant des arbres sur des affleurements rocheux, ne vous êtes-vous jamais demandé comment ils survivaient? Ces arbres étendent leur réseau racinaire de toutes parts pour trouver de l’eau et des nutriments, souvent en symbiose avec des champignons et des algues qu’on trouve également dans les rochers. Les arbres qui parviennent à survivre dans ces conditions vivent souvent plusieurs décennies de plus que ceux qui poussent dans des conditions normales. Comme ils ne sont pas ou peu en compétition avec d’autres plantes, ils sont généralement plus petits et donc moins prompts à être couchés par le vent ou d’autres événements climatiques extrêmes.

9. Les arbres font partie de notre identité

Pour nous Canadiens, les arbres sont une part essentielle de notre identité. Nous avons même une feuille d’érable sur notre drapeau! Saviez-vous que chaque province et territoire a un arbre emblématique qui représente l’héritage naturel et culturel de cette région? La prochaine fois que vous dégusterez du sirop d’érable, n’oubliez pas d’avoir une pensée pour notre magnifique arbre national.

10. Les arbres nous rappellent que nous faisons tous partie de la même planète

Où que vous soyez dans le monde, vous trouverez des arbres. On les trouve en ville comme à la campagne et ils sont essentiels aux grandes régions sauvages qui composent notre planète. Ils font partie intégrante des écosystèmes et prouvent à quel point toutes leurs composantes sont intrinsèquement liées et comment nous sommes connectés à chacune d’entre elles. Notre survie et notre bien-être dépendent d’eux, et sans eux, comme sans grand amour, nos vies ne seraient pas aussi riches.