Hourra, le printemps est enfin là! Les journées s’allongent, le soleil semble plus éclatant et avec l’apparition de leurs bourgeons, nos arbres deviennent les stars du spectacle.

Alors que les mesures de restriction s’assouplissent à travers le pays concernant l’accès à nos parcs et espaces verts et à leur utilisation, profitons de l’occasion pour découvrir la beauté et les bienfaits que les arbres nous apportent.

Dans la continuité de nos premières activités « Laissez les arbres être vos professeurs », voici quelques nouvelles idées à explorer en famille. Certaines de ces activités s’étalent dans le temps et vous invitent à observer les changements dans votre cour ou dans les arbres autour de vous, alors que la nature sort de l’hiver pour révéler sa beauté printanière.

Le jeune explorateur : 5 à 7 ans

La vie autour des arbres

Avec un bâton, piquez délicatement les feuilles tombées au sol et observez les créatures présentes ou les autres signes de vie. Notez ce que vous trouvez ou observez.

Chacun votre tour, décrivez aux autres à voix haute vos découvertes et quelles conséquences elles peuvent avoir sur l’arbre.

Vous pouvez peut-être creuser légèrement le sol autour de la base de l’arbre et soulever délicatement les morceaux d’écorce qui se détachent des arbres morts pour voir quel genre de vie se cache en dessous.

N’oubliez pas de respecter tous les animaux, les plantes et les arbres avec lesquels vous entrez en contact : chacun d’entre eux joue un rôle important dans l’écosystème.

Touche et devine!

Apportez des sacs en papier au parc et promenez-vous aux alentours pour collecter des éléments provenant d’un arbre qui vous attire sans les montrer aux autres.

Lorsque tout le monde a collecté quelques éléments, l’un des membres de votre famille s’avance, pige dans un autre sac, touche un objet et tente de le décrire. Attention, pas de triche : on ne regarde pas dans le sac!

Lorsque chacun a eu l’occasion de toucher et décrire l’objet, devinez de quoi il peut s’agir, puis sortez-le du sac. Discutez ensemble de son importance pour l’arbre et de son utilité.

Le jeune chercheur : 8 à 10 ans

Quel âge a ton arbre?

Tu te demandes parfois quel âge a ton arbre préféré? L’âge d’un arbre peut en dire beaucoup sur l’endroit où il a poussé et sur son histoire. Par exemple, un arbre centenaire était présent lorsque les soldats revenaient tout juste de la Première Guerre mondiale et que le monde se remettait de la grippe espagnole.

Une fois que tu as déterminé l’âge de ton arbre, imagine à quoi ressemblait le monde lorsqu’il a été planté. Est-ce que ton quartier s’est construit autour de l’arbre ou est-ce l’inverse?

Matériel requis : mètre ruban, calculatrice, carnet et crayon, tableau des facteurs de croissance selon l’espèce d’arbre

Étape 1 : Mesure la circonférence, c’est-à-dire la distance du tour de l’arbre, en l’entourant avec un mètre ruban. Inscris le résultat en pouces.

Étape 2 : Calcule le diamètre en divisant la circonférence par 3,14 (ou pi).

Étape 3 : Détermine l’espèce de ton arbre, puis multiplie le diamètre par le facteur de croissance indiqué dans ce tableau. Ce nombre correspond à l’âge de ton arbre en années!

Étape 4 : Soustrais l’âge de ton arbre de 2020 pour déterminer l’année de plantation de l’arbre.

Que se passait-il cette année-là? Y a-t-il eu un événement significatif? Tu peux peut-être raconter une histoire sur ce qui a pu se passer cette année-là.

Le jeune décideur : 11 à 16 ans

La vie dans un carré

Le printemps est le moment idéal pour observer les changements dans la nature lorsque tout commence à se réveiller après la saison dormante de l’hiver.

Étends cette activité sur une certaine période pour pouvoir faire des comparaisons et des observations de la faune et de la flore dans une zone donnée.

  1. Choisis une zone dans ta cour qui ne sera pas dérangée.
  2. Délimite cette zone pour que tu puisses répéter tes observations.
  3. Choisis une zone de comparaison qui sera tondue et traitée normalement.
  4. Crée un tableau dans lequel tu inscriras les données suivantes : date et heure, types et nombre de plantes, types et nombre d’animaux et conditions environnementales (humidité disponible, ombre, ensoleillement, sol compact).

En utilisant ton tableau, inscris les conditions et les changements pour les deux zones, alors que nous passons du printemps à l’été. Qu’est-ce que tu remarques?

Essaye de prédire ce qui pourrait arriver sur plusieurs années si la zone pouvait revenir à un état plus naturel. Quelles seraient les conséquences sur la faune locale? Quelles seraient les conséquences sur les humains?

Protéger nos arbres

Prends un appareil photo (si possible) ou un carnet et un crayon, et répertorie tous les problèmes que tu vois sur l’arbre : vandalisme, racines pavées ou racines exposées sur le sol. Prends des photos ou dessine tes observations.

En utilisant tes photos et les observations que tu as répertoriées, implique-toi pour protéger tes arbres en t’inspirant des activités suivantes :

  • écris un article pour le journal local sur la nécessité de prendre soin des arbres dans ton quartier et comment cela peut être fait. Réfléchis à l’importance des arbres pour notre bien-être durant cette période;
  • crée une affiche sur la nécessité de préserver les arbres;
  • prépare une courte présentation sur la manière dont nous pouvons prendre soin des arbres et partage-la avec ta famille et tes amis;
  • écris à ton service de parcs local pour savoir ce que tu peux faire pour sauver les arbres de ton quartier;
  • visite la page de ressources et le blogue d’Arbres Canada pour découvrir des trucs et astuces pour prendre soin de tes arbres.