Initialement publié en anglais sur le site « Innovating Canada »

Les arbres sont agréables à regarder, mais ils apportent également de nombreux services et ressources : du bois pour construire nos maisons, un abri pour la faune, l’assainissement de l’air et la protection contre les inondations, pour n’en citer que quelques-uns.

Les arbres offrent également de nombreux bienfaits sanitaires, économiques et sociaux. Les recherches prouvent que vivre à proximité d’arbres réduit le risque de mortalité lié à des causes courantes de 8 à 12 %. Des arbres adultes présents dans une cour bien entretenue peuvent augmenter la valeur d’une propriété jusqu’à 19 % et apporter suffisamment d’ombre pour réduire les coûts de climatisation de 20 à 30 %. Par ailleurs, une augmentation de 10 % de la canopée peut entraîner une baisse de 12 % de la criminalité. Tout cela constitue des points positifs importants pour les Canadiens et les collectivités.

Le déclin préoccupant de nos arbres urbains

Depuis plus de deux décennies, le couvert forestier est en déclin, en particulier dans les villes. « Alors que 82 % de la population canadienne vivent aujourd’hui en zone urbaine, nous perdons un grand nombre des bienfaits apportés par les arbres », affirme Frederik Vroom, gestionnaire des programmes Plantez de l’air pur et Programme national de verdissement chez Arbres Canada, un organisme national sans but lucratif qui œuvre pour améliorer la vie des Canadiens en plantant et en entretenant des arbres. Grâce à ses programmes et à ses efforts de recherche et de sensibilisation, cet organisme a aidé à rétablir le couvert forestier de zones dévastées par des catastrophes naturelles, accompagné des collectivités dans la gestion de leurs forêts urbaines, reverdi des terrains d’école et organisé des conférences sur la forêt urbaine, en parallèle de la plantation de plus de 82 millions d’arbres depuis sa création en 1992.

S’adapter au changement climatique grâce aux arbres

« Le changement climatique affecte nos modes de vie. Nous devons donc nous adapter et rendre notre environnement plus durable. Et les arbres constituent l’un des outils pour y parvenir », explique Frederik Vroom. Les arbres peuvent aider à atténuer les effets du changement climatique de deux manières : en stockant davantage de carbone et en réduisant la consommation énergétique. « Si une ville est bien aménagée et compte suffisamment d’arbres, par exemple, la quantité d’énergie utilisée pour le chauffage et la climatisation peut être grandement réduite tout comme les émissions de carbone issues de la combustion d’énergies fossiles », déclare le spécialiste.

Grâce à leurs vastes réseaux racinaires, les arbres assurent également une protection contre les inondations. « Comme les racines retiennent le sol, non seulement elles préviennent l’érosion, mais elles retiennent également l’eau », confirme Frederik Vroom. « Si on recouvre complètement une ville de béton, l’eau s’écoulera et l’inondera très rapidement. En revanche, si vous avez suffisamment d’arbres, l’eau ira dans la canopée, où elle peut être retenue et stockée pendant plus longtemps, empêchant ainsi des inondations massives dues aux eaux pluviales. »

En hommage à tout ce que les arbres nous apportent, Arbres Canada célèbre chaque année la Journée nationale de l’arbre lors de la Semaine nationale de l’arbre et des forêts. C’est une excellente opportunité d’en apprendre davantage sur le rôle essentiel joué par les arbres dans le développement durable, mais aussi sur notre responsabilité partagée d’entretenir le couvert forestier urbain du Canada.