Nous avons tous été contraints de nous adapter aux changements et aux restrictions imposés par la pandémie. Chez Arbres Canada, cela s’est traduit par des changements apportés à notre modèle de fonctionnement, étant donné que les événements de plantation constituent une grande partie de ce que nous faisons. Face à ces nombreuses incertitudes, je suis incroyablement reconnaissante envers tous nos partisans qui nous ont apporté leur soutien en continuant à appuyer notre mission, en modifiant les dates ou les lieux des événements de plantation alors que le nombre de cas augmente et que les restrictions liées aux rassemblements extérieurs sont mises en place ou en investissant dans notre Programme national de verdissement, un programme de plantation massive de semis, alors qu’il est impossible d’organiser des événements de plantation. Leur raisonnement est simple, comme l’explique l’un de nos partisans : « Malgré tout ce que nous traversons, nous avons toujours besoin des arbres. »

Nous vivons aujourd’hui dans un monde qui nous oblige à adapter ce que nous faisons et la manière dont nous le faisons au quotidien. Nous devons en permanence prendre des décisions avant de les réexaminer selon des facteurs qui échappent à notre contrôle. Malgré tout cela, nous devons continuer à bâtir un monde où nous, nos enfants et nos petits-enfants pouvons nous épanouir, un monde dans lequel nous pouvons profiter de tout ce qu’une forêt urbaine a à nous offrir.

Aujourd’hui plus que jamais, nous avons toujours besoin des arbres.