Chez Arbres Canada, nous plantons des centaines de milliers de semis chaque année dans le cadre de notre programme national de verdissement. Nous plantons sur des terrains où il n’existait aucun couvert arboré ou dont le couvert existant a été décimé.

Les semis de plantation incarnent un geste d’espoir. L’espoir qu’un jour, grâce à la nature et à des mains bienveillantes, ces petits arbres grandiront et apporteront tous les bienfaits qu’ils renferment.

Grâce à notre équipe dévouée de conseillers communautaires à travers le Canada qui nous aident à trouver des terrains, coordonner les projets de plantation et suivre le développement des semis, nous veillons à ce que l’espoir que nous plantons à travers ces semis s’épanouisse et survive. Des évaluations des taux de survie sont effectuées au bout d’un, deux et cinq ans, après quoi les arbres sont considérés comme capables de « grandir librement ». (J’adore cette expression, grandir librement. En un sens, elle me fait penser aux enfants. Nous voulons qu’eux aussi soit libres de grandir dans un monde qui offre un air plus frais et des cours d’eau plus sains, grâce aux arbres.)

Même si les fêtes seront bien différentes cette année, nous pouvons être certains que les semis que nous plantons aujourd’hui continueront à pousser et à nous offrir l’espoir d’un monde plus sain et plus vert dans lequel chacun et chacune d’entre nous peut survivre et s’épanouir.