Bon solstice d’été à tous ceux qui suivent le calendrier druidique!

Alors que j’écris ces lignes, je regarde à travers les fenêtres de mon bureau ma pépinière près de Didsbury, en Alberta, et je vois des arbres encore secoués par des vents violents suite à une mousson de 24 heures qui a déversé en ce mois de juin environ 50 mm de pluie depuis hier. Si seulement nous pouvions partager cette abondance de pluie avec tous ceux qui vivent dans des régions touchées par la sécheresse dans notre pays!

Pour les arboristes et les forestiers urbains de notre région, ce printemps a porté les marques d’un hiver rigoureux dans les Prairies avec de nombreuses brûlures hivernales sur les conifères et le dépérissement de nos arbres fruitiers et de nos arbustes semi-persistants. Des tempêtes et une pléthore d’insectes nous occupent maintenant suite à la détection et au signalement de livrées des forêts, de liparis du saule, de cochenilles de l’orme, de mineuses du bouleau et de nombreux autres insectes foreurs à travers la région. Les mauvais diagnostics et conseils concernant les arbres sont bien trop fréquents dans nos collectivités à ce temps de l’année. Il y aurait beaucoup à faire pour valoriser l’image des arboristes professionnels dans les villes des Prairies où nos arbres et nos infrastructures vertes sont si coûteuses et si précieuses.

La Ville de Winnipeg poursuit sa lutte contre l’agrile du frêne avec plus de 11 000 éliminations d’arbres envisagées cette année. Elle a également lancé il y a quelques mois un appel à propositions (clos depuis le 18 avril) pour des services de conseil en vue d’élaborer une stratégie de foresterie urbaine complète. Tout cela intervient alors que les rumeurs concernant d’importantes coupes de budget vont bon train dans d’autres villes comme Calgary, Edmonton, Saskatoon et Regina. Les forestiers urbains dans ces villes et peut-être plus encore ceux opérant dans de plus petits centres doivent faire face à ces défis budgétaires en plus de tous les autres problèmes liés à la forêt urbaine. Ils méritent donc tout notre appui et notre respect en ces temps difficiles. Tout comme pour la taxe sur le carbone, tous semblent aujourd’hui reconnaître la valeur des infrastructures vertes, mais personne n’est vraiment prêt à les financer!

Grâce à l’appui du Réseau canadien de la forêt urbaine et de notre organisme fondateur, Arbres Canada, la section des Prairies de l’ISA a le plaisir d’annoncer un atelier pédagogique qui se tiendra le 27 août prochain au Centre d’éducation environnementale du Ralph Klein Park à Calgary.

Pour plus de renseignements et pour s’inscrire à cet événement à ne pas manquer : « Your best Defence is a good Offence » (La meilleure des défenses, c’est l’attaque)

Nous accueillerons différentes présentations :

  • Michael Rosen d’Arbres Canada interviendra sur le thème « Urban Forestry: The Big Picture » (Foresterie urbaine : perspectives générales);
  • Ryan Longo nous parlera des dernières actualités sur l’AF concernant l’échantillonnage, le piégeage et les injections de BioForest;
  • Andrea Sawatzky abordera la réévaluation des pesticides pour la foresterie urbaine par Santé Canada;
  • Bob Ermter, que beaucoup considèrent comme une référence en matière de fertilité des arbres et des besoins d’hydratation en Alberta, partagera son expertise et sa vaste expérience sur ces sujets et enfin,;
  • la célèbre auteure et intrépide arboriste Jacquie Randle nous expliquera comment identifier nos ennemis dans le cadre d’une présentation intitulée « Know our Enemy » consacrée aux insectes le matin et aux maladies des arbres l’après-midi.

Ne manquez pas cette opportunité de valider des UEC avec l’ISA et les certifications d’application des pesticides en Alberta! Et un gros merci aux autres parrains de cet événement : la Ville de Calgary, la section des Prairies et BioForest.

Quelques jours avant l’atelier, un autre événement phare aura lieu dans la région : les championnats de grimpe d’arbre des Prairies des 24 et 25 août au Kinsmen Park à Lethbridge (Alberta). J’encourage tous les acteurs de l’arboriculture des provinces des Prairies à envoyer leurs meilleurs grimpeurs, à venir à la compétition et à assister à notre atelier. La semaine s’annonce chargée!

Plus tard cet automne, nous attendons également:

  • la conférence annuelle de la section des Prairies de l’ISA (dates et lieu à venir),
  • la conférence Saskatchewan Green Trades les 8 et 9 novembre à la Saskatoon Inn,
  • ainsi que le salon Landscape Alberta Green Industry les 14 et 15 novembre à Calgary.
  • (La conférence Manitoba Grow s’est tenue plus tôt cette année, le 13 février.)

Il existe également quelques excellents organismes privés de formation, consultants et associations actifs dans les Prairies, notamment Arboriculture Canada Training and Education et la Woodland Trainers Association pour n’en citer que deux.

En parallèle de ces belles opportunités de formation, le Olds College propose toujours des formations en horticulture et en arboristerie parmi les meilleures au Canada, dont le programme d’horticulture, le certificat en arboristerie et le programme du Sceau rouge d’horticulteur-paysagiste. Saviez-vous que le gouvernement de la Saskatchewan appuie les apprentis de la province qui souhaitent suivre une formation technique au Olds College? C’est le cas depuis de nombreuses années maintenant. L’apprentissage reste le moyen le plus efficace et le plus économique d’obtenir une éducation de qualité pour les travailleurs et nous sommes toujours ravis de voir nos industries vertes soutenues par les provinces. Bien entendu, ce serait encore mieux si davantage de provinces appuyaient les métiers spécifiques d’arboristes et de techniciens de foresterie urbaine.

Nous y travaillons. Restez à l’écoute! 

Si vous souhaitez me contacter directement ou si vous avez des informations utiles à partager concernant la foresterie urbaine et l’arboriculture dans notre région, n’hésitez pas à m’envoyer un courriel à l’une des adresses suivantes : gerard@fortrees.com; gfournier@arbrescanada.ca ou gfournier@oldscollege.ca

Merci et bel été à tous!