Cinq moyens faciles de se connecter aux arbres pour améliorer votre santé et votre humeur

Les gens ont toujours recherché le pouvoir guérisseur des arbres. Au 19e siècle, Frederick Law Olmsted, concepteur du Central Park de New York et du parc du Mont-Royal de Montréal, écrivait que les paysages naturels faisaient travailler l’esprit sans le fatiguer et permettaient de renouveler notre énergie. Dans les années 1940, les développeurs ont décidé de placer le Sunnybrook Hospital au milieu d’une clairière boisée au nord de Toronto. L’architecte indiquait : « un ruisseau d’eau claire ajoute du charme à une large vallée accessible aux patients et à leurs amis ».

Alors que nous sommes confrontés à différents degrés de restrictions partout au pays, voici quelques suggestions pour garder les arbres à proximité :

1. Prenez un bain de forêt… virtuel

La pandémie nous a rappelé notre besoin d’arbres et d’espaces verts. Un voyage immersif dans la forêt, ce qu’on appelle un « bain de forêt », permet de réduire la tension artérielle, de diminuer le stress et le taux de glycémie, d’améliorer la concentration et de lutter contre la dépression.

Alors que nombre d’entre nous peuvent ressentir des sentiments accrus d’anxiété, de dépression et de stress, ainsi qu’une sensation globale de perte de contrôle de nos vies, le bain de forêt, caractérisé par ses intentions conscientes et réfléchies, permet de nous recentrer et de nous apaiser en nous apportant une nouvelle perspective et de la gratitude.

Nous devons rester autant que possible à la maison, mais même une marche thérapeutique dans une forêt virtuelle peut apporter des bienfaits. Cette marche virtuelle peut avoir lieu par téléphone ou sur Zoom et vous pouvez vous installer où vous le souhaitez : chez vous, sur votre balcon, dans votre cour ou espace vert, sur un tapis de yoga, sur votre canapé préféré ou pourquoi pas dans votre baignoire.

2. Méditez avec les arbres

Si vous manquez de temps ou si vous ne pouvez pas aller dans un parc ou une forêt, essayez YouTube! Par exemple, dans « A Peaceful Forest Bathing Session », une voix apaisante de femme propose une narration d’environ huit minutes en anglais entremêlée de sons d’oiseaux et de ruisseaux. « Imaginez un endroit où vous êtes entouré d’immenses troncs… et de cascades de lumière formées par les rayons du soleil qui transpercent les feuilles. » Respirez profondément pour un effet encore plus relaxant.

3. Regardez par la fenêtre

Il suffit de regarder des arbres à travers une fenêtre pour se sentir mieux. Entre 1972 et 1981, des chercheurs ont suivi trente femmes et seize hommes pendant leur convalescence après une opération de la vésicule biliaire dans un hôpital de Pennsylvanie. La moitié des patients pouvaient regarder des arbres feuillus par leur fenêtre, tandis que les autres ne voyaient qu’un mur de briques. Les patients qui bénéficiaient de la vue sur les arbres se sont rétablis plus rapidement et ont eu besoin de moins de médicaments.

4. Faites entrer la nature dans votre intérieur

Vous êtes coincé à la maison et les arbres vous manquent désespérément? Faites pousser une forêt intérieure! Le site « The Spruce » recommande dix arbres qui poussent bien en intérieur, dont l’hévéa, le yucca, l’arbre de Jade, l’arbre pleureur et le citronnier. Les arbres changent l’atmosphère d’une pièce, y compris en purifiant l’air.

5. Feuilletez un livre sur les arbres

Si vous n’avez pas la possibilité de toucher les feuilles de vos arbres favoris, pourquoi ne pas « feuille »-ter ces livres sur les arbres récemment publiés en anglais par des auteurs canadiens :

1. Tree Talk d’Ariel Gordon

2. Two Trees Make a Forest de Jessica J. Lee

3. Greenwood de Michael Christie