fbpx
Collection of trees

Les bienfaits des arbres


Voir nos autres ressources ici :
Ressources Arbres Canada →

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les arbres ont des propriétés médicinales : 1 produit pharmaceutique sur 4 est fabriqué à partir de plantes. Voici certains exemples : extraits de l’if (Taxus spp.) utilisés dans les produits chimiothérapeutiques (Taxol), aspirine et crèmes.

Les arbres fournissent de la nourriture aux gens et aux animaux (fruits, baies et noix).

Les arbres rendent l’air plus respirable en réduisant la matière particulaire (Le rôle des arbres dans la réduction du CO2 dans l’atmosphère, PDF).

En plantant des arbres et des arbustes, vous pouvez réduire la pollution par le bruit.

Les rues bordées d’arbres sont plus sécuritaires parce qu’elles semblent plus étroites et ralentissent le trafic

Les arbres captent le carbone et deviennent des « puits » de carbone qui réduisent les gaz à effet de serre.

Le système racinaire des arbres aide à prévenir l’érosion du sol, ce qui aide à son tour à prévenir la pollution de l’eau.

Les arbres fournissent de l’ombre qui rafraîchit l’eau, aidant certaines espèces de poisson (spécialement les salmonidés) ; leurs branches et leurs racines fournissent un abri aux poissons contre les prédateurs.

Les propriétés boisées ont généralement une plus grande valeur immobilière.

Les arbres fournissent de l’emploi dans le secteur de la foresterie : forestiers, arboristes, bois d’œuvre, recherche, travailleurs forestiers, etc.

Les arbres sont des sources de loisirs et attirent les touristes : sentiers de randonnée, terrains de camping.

Les arbres fournissent de l’ombre en été, réduisant les coûts de climatisation; les conifères isolent les maisons en hiver, réduisant les coûts de chauffage.

Les arbres fournissent de l’ombre aux surfaces asphaltées, rendant les rues et les parcs de stationnement plus frais et prolongeant la durée des espaces asphaltés.

Les arbres plantés dans les champs offrent une protection contre le vent et la neige, aidant à protéger les cultures.

Les arbres embellissent le paysage et dissimulent des aspects moins attrayants.

Les arbres fournissent un abri à la faune.

Les arbres fournissent des bienfaits pour la santé, comme la réduction du stress, et accélèrent le processus de rétablissement. 

Les arbres nous rapprochent de la nature et nous aident à renouer des liens avec la culture.

Des études ont démontré que les patients hospitalisés qui peuvent regarder des arbres guérissent plus rapidement et soufrent moins de complications que ceux qui n’ont pas accès à ce type de paysage.

Les arbres fonctionnent comme des bassins d’orage ou de retenue puisqu’ils interceptent les pluies et diminuent le ruissellement des eaux.

De tous les bienfaits accordés par les arbres, la contribution au bien-être de l’être humain est probablement le plus important. En effet, les arbres influent sur le moral et les émotions des citoyens, agrémentent le milieu qui les entoure et procurent beaucoup de plaisir.

Un grand arbre peut fournir une journée d’oxygène pour jusqu’à quatre personnes.

Il faut environ 500 arbres arrivés à maturité pour absorber la quantité de dioxyde de carbone générée par une automobile parcourant 20 000 km/année.

Un grand arbre peut absorber jusqu’à 100 gallons d’eau dans le sol et les rejeter dans l’air en une journée.

QU’EN EST-IL DES FORÊTS URBAINES ?

Il est incontestable que tous les Canadiens jouissent des bienfaits environnementaux, économiques et sociaux qu’offrent les forêts urbaines. À titre d’exemple, les arbres :

Séquestrent les matières en suspension et les gaz polluants ;

Conservent l’énergie en refroidissant l’air grâce au processus de transpiration, en projetant de l’ombre et en réduisant la force du vent ;

Diminuent la quantité d’eaux pluviales d’orage ;

Amortissent le bruit ;

Servent d’habitats fauniques ;

Augmentent la valeur des propriétés ;

Embellissent les terrains/propriétés ;

Contribuent au bien-être psychologique des citoyens.

Tous les membres de la collectivité bénéficient de la « contribution financière » inestimable des arbres. En premier lieu, les gouvernements municipaux, provinciaux et fédéral épargnent de l’argent puisque les arbres diminuent la quantité d’eaux pluviales d’orage, améliorent la qualité de l’air, attirent les touristes, réduisent les coûts liés aux soins de santé, etc. Quant aux citoyens, ils voient la valeur de leur propriété s’accroître et ils réalisent des économies en matière de conservation d’énergie. En ce qui concerne les activités commerciales, on remarque que les pépinières et les entreprises d’entretien des arbres et d’embellissement des zones de commerces de détail connaissent une vitalité économique. À l’échelle internationale, bon nombre de dirigeants municipaux reconnaissent que les espaces boisés en milieu urbain jouent un rôle important dans leur habileté à inciter les nouvelles entreprises à s’installer dans leurs territoires.

Tel que mentionné antérieurement, les arbres des milieux urbains ou ruraux procurent des avantages à la communauté entière.