Pour célébrer ma dernière journée avant le début de mon congé de maternité, je voulais faire un bilan suite à mon article de mai 2018 : Au fil des années, nous prenons racine : développement des programmes d’Engagement et Recherche d’Arbres Canada à l’échelle nationale. Au cours de l’année écoulée, nous avons mené plusieurs projets passionnants dans le cadre des programmes du volet Engagement et Recherche d’Arbres Canada. Si vous n’avez pas lu mon premier article, vous pouvez le parcourir pour vous faire une idée de ces initiatives de leadership importantes dans le domaine de la foresterie urbaine au Canada. Dans ce nouvel article, je vous présente un rapide bilan de mes activités avec Arbres Canada au cours de la dernière année.

Qu’avons-nous accompli en 2018/2019 grâce aux programmes Engagement et Recherche d’Arbres Canada?

Le Réseau canadien de la forêt urbaine (RCFU) :

  • On compte aujourd’hui 975 membres sur la liste de diffusion (listserv) du RCFU. Si vous n’êtes pas encore membre, vous pouvez vous inscrire ici (c’est gratuit!) pour partager vos expériences, vos succès et vos défis, poser des questions et inspirer vos confrères et consœurs. La liste est de plus en plus active et nous avons reçu des commentaires positifs de nos membres qui confirment qu’il s’agit d’une source et d’une méthode fiables pour partager des informations. Restez à l’écoute : l’équipe de communications d’Arbres Canada travaille sur une nouvelle plateforme pour suivre les adhésions.
  • Le comité directeur du Réseau canadien de la forêt urbaine (RCFU) organise des ateliers régionaux à travers le pays en 2019 afin de partager les connaissances et d’aborder les opportunités et les défis en matière de foresterie urbaine. Les réponses recueillies dans le cadre de l’enquête sur les membres du RCFU de 2018 (Bardekjian et Chiriac, 2018) ont contribué aux efforts du comité directeur du RCFU visant à engager davantage les régions.
  • Nous avons proposé et organisé avec succès une nouvelle série de conférences en ligne sur la foresterie urbaine en partenariat avec l’Institut Forestier du Canada (mars 2019) sur le thème : « Société, diversité et population ». Les enregistrements des présentations sont disponibles ici (en anglais seulement) :
  • Le comité directeur du RCFU continue de partager dans ses articles des histoires locales et régionales concernant les pratiques et les activités de foresterie urbaine. Ces articles sont diffusés sur la liste du RCFU et sur le blogue d’Arbres Canada.
  • Dans le but d’améliorer la sensibilisation et de partager les connaissances sur la foresterie urbaine, nous avons proposé de nombreuses présentations et publications dans le cadre de plusieurs conférences, au Canada et à l’international, notamment en organisant et en présentant des débats lors des conférences de la Fédération canadienne des municipalités (2017) et du Forum mondial sur les forêts urbaines à Mantoue, en Italie (novembre 2018).

Débat de spécialistes à la Fédération canadienne des municipalités (2017) : Dr Adrina C. Bardekjian, Michael Rosen, Dr Christian Messier, Martha Copestake, Verna Crossman.

La stratégie canadienne sur la forêt urbaine (SCFU) :

  • En collaboration avec les membres du Réseau canadien de la forêt urbaine, le comité directeur du RCFU ainsi qu’un second comité de révision constitué de représentants des gouvernements provincial et fédéral ont mis à jour la Stratégie canadienne sur la forêt urbaine pour la période 2019-2024, qui est maintenant disponible en ligne. La nouvelle version de la SCFU a été présentée lors du Congrès international sur la foresterie urbaine 2018 en octobre 2018 à Vancouver (C.-B.).

Les projets de recherche :

Nous avons participé à différents projets et initiatives très intéressants au cours de l’année dernière, en particulier :

  • Nous avons mis à jour le Recueil des meilleures pratiques de gestion des forêts urbaines (Bardekjian, 2018). L’intégralité de la version anglaise est disponible en ligne et la traduction en français est en cours.
  • En partenariat avec l’Université de Washington, le Bureau des changements climatiques et de l’innovation de Santé Canada et l’Université de la Colombie-Britannique, nous avons participé à une revue exploratoire des recherches relatives à la santé publique et aux forêts urbaines (Wolf, et al., 2019).
  • En partenariat avec le Service canadien des forêts, nous avons mené une étude destinée à explorer les impacts des projets de verdissement sur l’engagement de la collectivité au sein des communautés autochtones à travers le Canada (Gosselin-Hebert, et al, 2019). Cette étude s’attache à explorer de nouvelles approches plus inclusives destinées à mieux intégrer les perspectives et les connaissances des populations indigènes dans les pratiques des programmes. Nous vous communiquerons plus de détails dans les semaines à venir.
  • En vue d’appuyer le perfectionnement professionnel en arboriculture, j’ai le plaisir de vous annoncer l’une de nos initiatives les plus récentes : la mise en place d’un comité directeur national destiné à promouvoir l’arboriculture à l’échelle du pays constitué de représentants de chacune de nos cinq grandes régions. Nous nous sommes réunis pour la première fois à la fin du mois de mars pour aborder les apprentissages et les directives nationales.
  • Enfin, en tant que principal organisme de bienfaisance en matière de foresterie urbaine au Canada, nous recevons chaque année des demandes d’appui pour différents projets de recherche. Nous avons ainsi décidé de créer un processus formel de demande de lettre d’appui à un projet de recherche.

Équipe de recherche en foresterie urbaine et verdissement des communautés autochtones (2018) : Dr Adrina C. Bardekjian, Verna Crossman, Sarah Quann, Anne-Emilie Gosselin-Hebert

La Conférence canadienne sur la forêt urbaine (CCFU) : 

  • Notre Conférence canadienne sur la forêt urbaine 2018 s’est tenue conjointement à deux autres événements l’année dernière : la conférence annuelle de la section du Pacifique Nord-Ouest de l’International Society of Arboriculture (PNW-ISA) et la conférence bisannuelle d’Urban Tree Diversity. Ensemble, ces trois événements constituaient le Congrès international sur la foresterie urbaine (CIFU) qui a eu lieu à Vancouver (C.-B.). Cette conférence était organisée en collaboration avec de nombreux partenaires : Arbres Canada, la Ville de Vancouver, la section Nord-Ouest Pacifique de l’ISA, la Ville de Surrey et l’Université de la Colombie-Britannique. Elle avait pour thème « la diversité » et a rassemblé plus de 750 personnes, dont 20 % de participants internationaux. Cet événement a constitué un accomplissement de taille pour Arbres Canada qui est parvenu à proposer une conférence d’une grande qualité en collaborant avec ces partenaires.
  • Lors du CIFU, nous avons présenté nos Prix canadiens de la forêt urbaine (PCFU), une initiative sur laquelle je travaillais depuis plus d’un an avec le sous-comité de forêt urbaine de notre conseil d’administration, notre comité de révision externe constitué d’experts du secteur et le service de communications d’Arbres Canada. C’était très gratifiant de voir les lauréats des prix sur scène lors du CIFU à l’automne dernier. Voici les récipiendaires des PCFU 2018 :
    • Le Prix de distinction Royal Galipeau d’Arbres Canada récompense l’excellence du leadership et les contributions exceptionnelles apportées à la foresterie urbaine canadienne sur une période d’au moins dix ans. En 2018, il a été décerné à Owen Croy de la Ville de Surrey (Colombie-Britannique). Owen Croy a été nominé par ses pairs pour l’influence qu’il a eue sur l’évolution de la foresterie urbaine à travers ses travaux, ses idées et ses contributions.
    • Le Prix d’éducation publique d’Arbres Canada récompense l’excellence des efforts visant à promouvoir des pratiques exemplaires et une meilleure compréhension des enjeux dans le domaine de la foresterie urbaine. En 2018, il a été décerné à la Ville de Richmond Hill (Ontario).
    • Le Prix Jeune bénévole en foresterie urbaine d’Arbres Canada récompense des services bénévoles exceptionnels dans le domaine de la foresterie urbaine, offerts à la communauté par de jeunes Canadiens de 15 à 24 ans. Malheureusement, nous n’avons eu aucun candidat pour l’année 2018.
    • La Bourse d’études en foresterie urbaine d’Arbres Canada est offerte aux étudiants canadiens à temps plein qui s’intéressent vivement à la foresterie urbaine et qui y consacrent des efforts à travers leurs études ou leurs activités bénévoles ou parascolaires. Elle couvre les dépenses d’hôtel, de voyage, de repas et d’inscription dans le cadre de la participation à la Conférence canadienne sur la forêt urbaine. En 2018, elle a été attribuée à Laura Nguyen, une étudiante en maîtrise de conservation forestière de l’Université de Toronto.

Il sera possible de proposer des candidatures et des nominations aux prix PCFU 2020 à partir du début du mois de janvier 2020.

  • La CCFU 2020 est présentement en cours d’organisation en collaboration avec la ville hôte : Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard). La conférence se tiendra au Delta en octobre 2020. J’ai eu l’occasion de visiter Charlottetown au mois de janvier dernier et j’ai été frappée par l’incroyable hospitalité de la ville.

Nouveaux départs…

Comme je le disais dans mon premier article, les différents programmes d’Engagement et Recherche d’Arbres Canada vont au-delà de la plantation d’arbres : ils visent à manifester de la reconnaissance et à donner des moyens aux acteurs du monde de la foresterie urbaine, et plus généralement du verdissement urbain au Canada.

Je suis très reconnaissante envers le travail et le dévouement dont font preuve le personnel d’Arbres Canada, nos conseillers communautaires, notre comité directeur du RCFU, nos parrains, nos partenaires externes et tous nos bénévoles sans qui nous ne pourrions accomplir notre mission. J’ai beaucoup de respect pour la manière dont ces groupes et ces individus, chacun à leur manière, apportent une contribution significative aux forêts urbaines dans chacune de nos régions.

Inutile de préciser que vu mon investissement et toute l’énergie déployée à mettre en œuvre ces initiatives au cours des dernières années au sein de ce formidable organisme, il m’est difficile de m’en éloigner pour l’année à venir alors que j’aborde une nouvelle étape de ma vie et que je m’apprête à partir en congé de maternité pour fonder ma propre famille. J’ai hâte de vivre cette nouvelle aventure personnelle et je suis convaincue que l’équipe grandissante d’Arbres Canada saura poursuivre sur cet élan avec talent et dynamisme pour guider le Réseau canadien de la forêt urbaine, la stratégie canadienne sur la forêt urbaine et la planification de la conférence de 2020.

Je vous souhaite une année des plus productives!

Adrina C. Bardekjian, MFC, Ph. D.

 

Références :

Bardekjian, A. (2018). Recueil des meilleures pratiques de gestion des forêts urbaines. Deuxième édition. Mandaté par Ressources naturelles Canada et élaboré par Arbres Canada. Repéré à https://arbrescanada.ca/ressources/recueil-des-meilleures-pratiques-de-gestion-des-forets-urbaines/

 

Bardekjian, A. et Chiriac, G. (2018). Intérêts et attentes : résultats de l’enquête menée auprès des membres du Réseau canadien de la forêt urbaine. Arbres Canada : Ottawa (Ontario).

Gosselin-Hebert, A., Bardekjian, A., Quann, S. et Crossman, V. (2019). Urban forestry in Indigenous communities across Canada: Exploring the impact of greening initiatives. Rapport interne du Service canadien des forêts et d’Arbres Canada.

Wolf, K., Lam, S., McKeen, J., Richardson, G., Van Den Bosch, M. et Bardekjian, A. (2018). Urban trees and human health: A scoping review. [à paraître]