Les arbres ont toujours fait partie intégrante de notre vie, que ce soit comme source de nourriture, d’abri, d’emploi et bien d’autres encore.

Cependant, les nombreux bénéfices qu’ils nous apportent – du sentiment de fierté que nous ressentons en les plantant au simple plaisir d’être à leur proximité – ne sont pas toujours évidents.

Même si les multiples avantages des arbres sont largement reconnus depuis des décennies, ils ont été encore davantage mis à l’avant-plan dans le cadre de la pandémie de COVID-19.

Alors que nous imaginons à quoi ressemblera la vie une fois les restrictions levées, il y a fort à parier que nous serons nombreux à avoir besoin de nous nourrir physiquement et mentalement de tout ce que les arbres apportent depuis des millénaires.

Voici quelques exemples de la façon dont les arbres nous enrichissent et du rôle qu’ils peuvent continuer à jouer dans notre reprise collective.

Les arbres profitent aux enfants dès leur plus jeune âge

Vous souvenez-vous de la première fois où vous avez planté ou ne serait-ce que remarqué un arbre? Et la première fois que vous êtes grimpé dans l’un d’eux? Sentir la terre sur vos mains, regarder pousser un arbre que vous avez planté… Ces souvenirs de jeunesse peuvent avoir une influence sur nos comportements envers la nature et nous-même.

Aujourd’hui, la recherche confirme l’influence positive des arbres sur les enfants. Selon une étude du Royaume-Uni, l’apprentissage en extérieur dans une zone boisée peut aider les jeunes enfants à développer des compétences vitales comme la négociation, la résilience, l’indépendance ainsi qu’un sentiment de responsabilité sociale et environnementale.

De plus, de précédentes recherches ont démontré que les enfants qui passent du temps dans des environnements naturels ressentent moins de fatigue liée à des troubles de l’attention. Plus spécifiquement, les enfants vivant avec un TDAH peuvent présenter moins de symptômes après avoir passé du temps dans ce type de cadre.

Les arbres nous nourrissent de l’intérieur

Grâce aux fruits et aux noix comestibles qu’ils produisent, les arbres sont une source de nourriture essentielle pour les humains et les animaux. Mais les arbres peuvent satisfaire bien plus que notre appétit!

Des études démontrent régulièrement que le fait de passer du temps auprès des arbres – que ce soit un bain de forêt ou simplement une courte marche – peut faire des miracles pour notre santé mentale.

Une promenade en forêt de seulement 15 minutes peut diminuer les symptômes d’anxiété et de dépression tout en faisant baisser le niveau de cortisol – l’hormone du stress – dans le corps.

En cette période où nous pouvons avoir de la difficulté à nous concentrer, marcher dans la nature peut également aider à restaurer notre capacité d’attention et à nous recentrer.

Les arbres améliorent notre santé physique

La capacité des arbres à capturer du carbone et à purifier l’air joue un rôle clé dans nos objectifs de durabilité. À terme, cela peut avoir une incidence importante sur notre santé physique.

Il a été prouvé que passer du temps en forêt améliore la fonction pulmonaire et stimule le système immunitaire – deux questions qui nous préoccupent toutes et tous durant la pandémie.

De plus, les quartiers qui recensent davantage d’arbres présentent une plus faible prévalence en matière d’obésité.

Les arbres peuvent même contribuer à accélérer les rétablissements et à améliorer l’état des personnes malades ou blessées. D’après une étude, des patients qui bénéficient d’une vue sur les arbres se rétablissent bien plus rapidement et avec moins de complications que ceux qui en ont été privés.

Étant donné l’incroyable capacité des arbres à réduire la pollution de l’air, les retombées sur la santé ne sont pas étonnantes. Au cours de la seule année 2010, les arbres de 86 villes canadiennes ont éliminé 16 500 tonnes de pollution atmosphérique!

Les arbres nous aident à renouer les liens avec nos communautés

L’auteur Richard Mabey a écrit un jour : « vivre sans les arbres signifierait, au sens le plus littéral du terme, vivre sans racines ».

Effectivement, les arbres jouent un rôle primordial pour façonner notre sentiment d’appartenance et notre lien avec nos communautés et cultures locales. Cela est particulièrement vrai dans les zones urbaines, où il a été démontré que la présence de davantage d’arbres favorisait un sentiment d’appartenance plus marqué.

Un grand nombre d’arbres dans nos collectivités peut également apporter un sentiment de sécurité. Une étude a indiqué qu’une augmentation de 10 % du couvert forestier peut entraîner une diminution de 12 % de la criminalité dans les quartiers. De plus, les rues bordées d’arbres peuvent encourager une conduite plus sécuritaire, car les routes semblent plus étroites.

Comme ils vivent longtemps, les arbres ont tendance à devenir de véritables monuments historiques et renforcent ainsi notre sentiment identitaire.

Que vous apportent les arbres? Racontez-nous sur Facebook, Twitter ou Instagram!