Compte tenu des preuves de plus en plus nombreuses montrant que le Trouble Déficitaire de la Nature est un problème réel et croissant, il est important pour les jeunes d’avoir accès à un environnement propice à leur apprentissage. La cour d’école fait partie intégrante de cet environnement et nous devrions en faire un lieu accueillant qui favorise leur apprentissage. Alors, pourquoi ne pas rendre leur espace extérieur le plus vert possible? (Consultez notre autre blogue sur les avantages des cours d’école vertes pour les enfants!)

Un des avantages fournis par les arbres est qu’ils procurent des bienfaits et des services instantanés, et ce pour plusieurs décennies, et même des siècles après leur mise en terre. C’est pourquoi il faut choisir l’arbre judicieusement avant de le planter. Plusieurs facteurs sont à prendre en considération pour que l’arbre soit vigoureux et performe bien dans son environnement. L’arbre doit être adapté à la zone de rusticité ainsi qu’aux conditions du site de plantation.

Les zones urbanisées, telles les cours d’école, soumettent les arbres à plusieurs stress persistants. On caractérise souvent ces sites comme ayant un sol compact, sec et pauvre en éléments nutritifs où il y a une forte présence de sel de déglaçage. De plus, les risques d’exposition aux maladies et insectes de même qu’à des dommages sont très élevés. Par exemple, pensez aux nombreux élèves qui fréquentent ces lieux chaque jour; cela peut occasionner des stress additionnels auxquels les arbres sont exposés de façon récurrente.

Par ailleurs, un principe important à appliquer est celui du bon arbre au bon endroit puisque chaque espèce d’arbre possède ses propres caractéristiques morphologiques (taille, largeur de la cime, diamètre du tronc, développement racinaire). Il est donc primordial de connaître l’espace qu’occupera l’arbre à maturité pour déterminer si le site de plantation offre l’espace nécessaire.

En plus d’embellir leur environnent, les arbres permettent aussi d’augmenter l’apport d’ombre au sol. Cet apport d’ombre joue un rôle important spécialement près des espaces pavés et des structures de jeux qui dégagent beaucoup de chaleur durant les journées chaudes de l’été. Les feuillus sont de bons créateurs d’ombre et permettent également au soleil de réchauffer le sol en hiver lorsque l’arbre est dépourvu de ses feuilles. Cependant, les feuillus demandent plus d’entretien puisqu’il faut ramasser les feuilles lorsqu’elles tombent. D’autre part, les conifères sont à préconiser en guise de coupe-vent tout au long de l’année grâce à leur cime dense et leurs aiguilles persistantes. De plus, en territoire humide, la plantation d’arbres adaptés à ce type de sol s’avère être une bonne option. Cela permet de diminuer le taux d’humidité du sol et donc de le rendre plus accessible.

Comme nous l’avons appris, la prise en compte des facteurs environnementaux environnants peut favoriser la croissance des bons arbres, de même que la protection des arbres et de la verdure propices au développement de nos enfants! Une situation gagnant-gagnant qui permet à la fois de fleurir et de s’épanouir pleinement.