fbpx

Les destructeurs des arbres : Alliaire Officinale


Retourner à la page principale de notre ressource des destructeurs des arbres ici :
Ressource Les destructeurs des arbres →

Nom

  • Nom français : Alliaire Officinale
  • Autres noms : Herbe à l’ail
  • Nom latin (scientifique) : Alliaria petiolata ou A. officinalis

Type de menace

150x150 plants

Historique au Canada

  • Introduite en Amérique du Nord dans les années 1800 par des colons européens pour servir de plante potagère et médicinale.
  • Plus abondante dans le Sud de l’Ontario et le Sud du Québec; population limitée en Colombie-Britannique et au Nouveau-Brunswick.
  • Aperçue pour la première fois à Toronto en 1879.
  • Au début du XXe siècle, poussait à Ottawa, à Kingston et dans la ville de Québec.
  • N’a pas été aperçue en Colombie-Britannique avant 1948 et au Nouveau-Brunswick avant 1968.

Biologie

  • Plante à fruit produisant une rosette basse de feuilles fortement dentées pendant la première année.
  • Les feuilles de la rosette restent vertes pendant l’hiver.
  • Au début du printemps suivant, la plante développe une longue tige (jusqu’à 1 m ou 3 pi de haut) avec des fleurs blanches groupées au sommet de la tige qui produisent plusieurs longues gousses minces de graines (siliques).
  • La plante meurt lorsque les graines deviennent mûres.
  • Ce sont des plantes vigoureuses qui produisent des milliers de graines.
  • Les graines peuvent rester viables dans le sol pendant six ans ou plus mais la plupart germeront au cours de la deuxième année.
  • Les graines sont disséminées par les gens et les animaux.
  • Cette plante n’a aucun prédateur naturel connu en Amérique du Nord.
  • Elle n’est pas mangée par les chevreuils, ce qui augmente la pression sur les plantes indigènes.

Répercussions sur les arbres

  • Pousse surtout dans les forêts de feuillus.
  • Les peuplements denses étouffent les semis d’espèces indigènes, comme l’érable à sucre, l’érable rouge et le frêne blanc.
  • Endommage les champignons micorhiziens dont les arbres dépendent pour obtenir leurs éléments nutritifs.

Que peut-on faire pour contrôler ce destructeur des arbres ?

  • Application d’herbicide à la fin de l’automne ou au début du printemps sur les rosettes vertes.
  • Les plantes avec des graines sont difficiles à enlever.
  • On peut tondre ou couper les plantes avant la floraison.
  • Plusieurs années sont généralement nécessaires pour contrôler cette plante.
  • On étudie présentement les insectes pouvant fournir un contrôle biologique.

Galerie de photos :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être tenu au courant.