fbpx

Les destructeurs des arbres : Chancre du châtaignier


Retourner à la page principale de notre ressource des destructeurs des arbres ici :
Ressource Les destructeurs des arbres →

Nom

  • Nom français : Chancre du châtaignier
  • Autres noms : Chancre de l’écorce, Brûlure du châtaignier, Endothia
  • Nom latin (scientifique) : Cryphonectria parasitica

Type de menace

150x150 diseases

Historique au Canada

  • Le châtaignier d’Amérique pousse seulement dans la zone de la forêt carolinienne du Sud de l’Ontario au Canada.
  • Le chancre du châtaignier est probablement arrivé en Amérique du Nord à la fin des années 1800. Dans les années 1950, à peu près tous les châtaigniers adultes en Amérique du Nord avaient été tués par cette maladie.
  • De nos jours, le châtaignier d’Amérique provient surtout de rejets qui poussent sur les souches et les racines ainsi que parfois sur des gaules et des arbres plus gros.
  • En Ontario, il y a un petit nombre de gros arbres produisant des graines qui ne semblent pas affectés par cette maladie.
  • Ces arbres qui semblent résistants à la maladie sont très importants pour le rétablissement de cette essence.

Biologie

  • Maladie causée par un champignon qui infecte et tue le châtaignier d’Amérique (Castanea dentata).
  • Cette maladie a été introduite en Amérique du Nord par des châtaigniers japonais importés. Le chancre du châtaignier attaque les rameaux, les branches et le tronc de l’arbre.
  • Les chancres annellent et tuent l’arbre.
  • Les arbres infectés ont une écorce défigurée et, souvent, des zones de petites bosses oranges qui poussent à travers l’écorce morte.
  • Ce champignon a tué la plupart des arbres adultes en Amérique du Nord mais ceux-ci produisent souvent des rejets à partir de la base.
  • Ces drageons peuvent vivre pendant plusieurs années et produire des graines viables.

Répercussions sur les arbres

  • Le châtaignier d’Amérique était une essence forestière importante dans le Sud de l’Ontario qui fournissait du bois de valeur pour fabriquer des meubles et une bonne récolte de noix consommées par la faune, les Autochtones américains et les premiers colons.
  • Dans la plus grande partie de l’Est des États-Unis, le châtaignier d’Amérique était l’essence forestière dominante et la perte de cet arbre a eu des répercussions graves sur les forêts de feuillus.
  • Le châtaignier d’Amérique est maintenant considéré comme une espèce en voie de disparition au Canada à cause des répercussions de cette maladie.

Que peut-on faire pour contrôler ce destructeur des arbres ?

  • Il n’y a aucun moyen de guérir un arbre infecté par ce chancre. Les premières études aux États-Unis ont mis l’accent sur la recherche d’arbres démontrant une résistance naturelle à cette maladie.
  • Aucun arbre démontrant une résistance suffisante n’a été trouvé.
  • Des études plus récentes portaient sur l’hybridation avec le châtaignier de Chine qui n’est pas affecté par cette maladie.
  • Une telle hybridation permettra peut-être d’établir un châtaigner de type » Amérique » mais cela ne sera pas un vrai châtaignier d’Amérique.

Galerie de photos :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être tenu au courant.