fbpx

Les destructeurs des arbres : Chancre du noyer cendré


Retourner à la page principale de notre ressource des destructeurs des arbres ici :
Ressource Les destructeurs des arbres →

Nom

  • Nom français : Chancre du noyer cendré
  • Autres noms :
  • Nom latin (scientifique) : Sirococcus clavigignenti-juglandacearum

Type de menace

150x150 diseases

Historique au Canada

  • Le noyer cendré pousse dans le Sud de l’Ontario, le Sud du Québec et au Nouveau-Brunswick.
  • Les chancres ont été documentés pour la première fois aux États-Unis en 1967 mais ils pouvaient être présents avant 1940.
  • La maladie s’est propagée au Canada en 1990.
  • La maladie a été documentée sur tout le territoire du noyer cendré au Canada.

Biologie

  • Maladie causée par un champignon qui infecte et tue le noyer cendré (Juglans cinerea).
  • La maladie pénètre dans une plaie et détruit l’écorce interne sur les branches qui se trouvent généralement dans le bas du couvert.
  • Le champignon détruit graduellement les strates supérieures du couvert et se propage ensuite vers le bas de l’arbre pour attaquer les tissus du tronc.
  • Lorsque le champignon a annelé le tronc de l’arbre, celui-ci meurt.
  • Cette maladie provient probablement d’en dehors de l’Amérique du Nord.
  • Le champignon tue les arbres adultes tout comme les gaules et les semis.
  • Sur les branches, les chancres ressemblent à des taches blanches au centre noir.
  • Sur le tronc, le champignon creuse des fissures et des sillons profonds dans l’écorce et fait suinter un liquide épais noir qui contient les spores du champignon.
  • Les spores peuvent être propagées par la pluie et les insectes.

Répercussions sur les arbres

  • Le noyer cendré est une essence forestière importante qui fournit du bois de valeur pour fabriquer des meubles et une bonne récolte de noix consommées par la faune ainsi que les premiers colons.
  • Aucune souche de l’arbre n’a démontré une résistance à cette maladie.
  • Dans le Sud des États-Unis, plus de 75 % des noyers cendrés ont été détruits par ce chancre.
  • Lorsqu’un tronc d’arbre est détruit, le noyer cendré ne produit pas de rejets à partir de la base.
  • Le noyer cendré est maintenant considéré comme une espèce en voie de disparition au Canada à cause des répercussions réelles et possibles de cette maladie.

Que peut-on faire pour contrôler ce destructeur des arbres ?

  • Il n’y a aucun moyen de guérir un arbre infecté par ce chancre.
  • Des études sont en cours sur tout le territoire du noyer cendré pour essayer de trouver des arbres résistants à cette maladie.

Galerie de photos :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être tenu au courant.