fbpx

Les destructeurs des arbres : Érable de Norvège


Retourner à la page principale de notre ressource des destructeurs des arbres ici :
Ressource Les destructeurs des arbres →

Nom

  • Nom français : Érable de Norvège
  • Autres noms : Érable Plane, Iseron, Plane, Main-découpée, Plaine, Faux Sycomore
  • Nom latin (scientifique) : Acer platanoides

Type de menace

150x150 plants

Historique au Canada

  • Provenant de l’Eurasie et introduit en Amérique du Nord au milieu des années 1700 comme arbre ornemental.
  • Se retrouve dans le Sud de la Colombie-Britannique et du Sud de l’Ontario vers l’est jusqu’à Terre-Neuve.
  • Facile à obtenir dans les pépinières.

Biologie

  • Grand arbre à feuilles caduques et à la couronne étendue qui peut atteindre 12 à 18 m (40 à 60 pi) de haut.
  • Les feuilles ressemblent aux feuilles d’érable bien connues et sont généralement vert foncé.
  • Les tiges des feuilles excrètent une sève laiteuse lorsqu’elles sont brisées.
  • Les petites fleurs verdâtres sortent au début du printemps, suivies par les graines.
  • Les graines aplaties se présentent en paires avec des ailes très étendues qui leur permettent de mieux se disperser au vent.
  • Cet arbre se reproduit à l’aide de graines qui sont produites en grand nombre et germent rapidement.
  • Peut pousser dans une vaste gamme de conditions

Répercussions sur les arbres

  • Pousse en peuplements denses qui produisent beaucoup d’ombre et perturbent la croissance des semis d’arbres indigènes.
  • Réseau de racines peu profond qui empêche les semis des arbres indigènes de s’établir.
  • Les feuilles dégagent des toxines qui affectent les champignons et les microbes dans le sol.
  • Tolère très bien l’ombre et peut faire concurrence à des espèces indigènes, comme l’érable à sucre et le chêne rouge.
  • Produit des feuilles au début du printemps et les perd tard à l’automne, permettant donc une longue saison de croissance comparativement aux espèces indigènes.

Que peut-on faire pour contrôler ce destructeur des arbres ?

  • Coupe des souches suivie d’une application d’herbicide sur les souches coupées.
  • Application d’herbicide sur les semis ou les jeunes gaules.
  • Plusieurs années de contrôle peuvent être nécessaires puisque les graines ne sont pas affectées par les mesures ci-dessus et que les semis peuvent recoloniser une zone.

Photo Gallery:

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être tenu au courant.