fbpx

Les destructeurs des arbres : Lierre


Retourner à la page principale de notre ressource des destructeurs des arbres ici :
Ressource Les destructeurs des arbres →

Nom

  • Nom français : Lierre
  • Autres noms : Lierre grimpant, Drienne, Herbe de saint Jean, Lierret, Rondelette, Rondette, Rondote
  • Nom latin (scientifique) : Hedera helix

Type de menace

150x150 plants

Historique au Canada

  • Introduit comme plante ornementale de l’Europe.
  • Très facile à acheter dans les pépinières.
  • S’est établi dans le Sud de l’Ontario et le Sud de la Colombie-Britannique.

Biologie

  • Plante grimpante à feuilles persistantes cireuses et vert foncé aux nervures blanches.
  • Appartient à la famille des araliacées.
  • S’attache aux arbres à l’aide de racines modifiées collantes qui se développent le long de la tige.
  • Les tiges de la vigne peuvent mesurer jusqu’à 30 cm (12 po) de diamètre et grimper jusqu’à 30 m (100 pi) dans le couvert.
  • Se reproduit à l’aide de graines qui se trouvent dans des petits fruits noirs.
  • Les oiseaux mangent les fruits et sont responsables de la propagation à longue distance du lierre puisque les graines sont excrétées sans dommage.
  • Peut se multiplier de façon végétative à l’aide de vignes brisées ou coupées qui prennent facilement racine.
  • Les feuilles renferment une toxine qui empêche la plupart des animaux de les manger.
  • Préfère les zones boisées dégagées.

Répercussions sur les arbres

  • Peut pousser en peuplements denses dans des zones boisées dégagées, des clairières de forêt et à l’orée des forêts.
  • Peut former une couverture épaisse et persistante qui étouffe les semis d’arbres indigènes.
  • Peut envelopper et tuer les branches inférieures des arbres en fournissant trop d’ombre.
  • Le poids supplémentaire des vignes et des feuilles persistantes rend l’arbre hôte beaucoup plus vulnérable au chablis causé par le vent, une forte pluie, la neige ou la glace.
  • Peut héberger une maladie bactérienne appelée Xylella fastidiosa qui endommage les ormes, les chênes, et les érables.

Que peut-on faire pour contrôler ce destructeur des arbres ?

  • Coupe des tiges suivie d’une appllication d’herbicide sur les tiges coupées.
  • Application d’herbicide sur la vigne au complet.
  • Plusieurs années de contrôle peuvent être nécessaires puisque les graines ne sont pas affectées par les méthodes énumérées ci-dessus et que les semis peuvent recoloniser une zone.

Galerie de photos :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être tenu au courant.