fbpx
Vancouver urban trees

Recueil des meilleures pratiques de gestion des forêts urbaines

Chapitre 21. Qualité de l’air, changement climatique et forêts urbaines


Pour revenir à la page d’accueil du recueil, cliquez sur le lien suivant :
Recueil des meilleures pratiques de gestion des forêts urbaines →

Qualité de l’air, changement climatique et forêts urbaines

Les forêts urbaines jouent un rôle primordial dans l’amélioration de la qualité de l’air. Les arbres réduisent les températures et l’effet d’îlot thermique par l’évapotranspiration, ils séquestrent les émissions de gaz à effet de serre en enlevant le CO2 de l’atmosphère et ils enlèvent les polluants de l’air en captant les particules dans les feuilles, les aiguilles et l’écorce. Les stratégies visant à améliorer la qualité de l’air comprennent ce qui suit : assurer la durabilité de grands arbres sains, planter des arbres dans des zones très polluées ou habitées, songer à planter des arbres qui vivent longtemps et nécessitent peu d’entretien. Ces stratégies aident à éliminer la pollution, à réduire les émissions à long terme de polluants provenant de centrales électriques et à maximiser les bienfaits fournis par les arbres concernant la qualité de l’air.

Le changement climatique représente un danger pour les forêts urbaines. Les événements climatiques extrêmes, les changements de températures à long terme, les épisodes de sécheresse et les nouvelles maladies et espèces envahissantes peuvent endommager, voire tuer les arbres. Les gestionnaires de forêt urbaine peuvent limiter l’impact du changement climatique en élaborant des politiques et en libérant des budgets pour une foresterie urbaine efficace et durable. La conservation de vastes zones naturelles et la promotion de la connectivité entre celles-ci favorisent la capacité d’adaptation des forêts urbaines au changement climatique en permettant aux plantes de propager leurs gènes entre ces espaces. Par ailleurs, un entretien adéquat des arbres, la plantation d’espèces variées et la sélection d’espèces capables de tolérer des environnements stressants peuvent contribuer à atténuer les impacts du changement climatique sur les forêts urbaines.

Calculatrices de carbone pour la foresterie urbaine :

Ressources bibliographiques :

Forum canadien sur le climat. (2016). Issue Paper #5: Canada’s Urban Forests in a Changing Environment. Repéré à http://www.climateforum.ca/wp-content/uploads/2016/04/IP-5-final-en-2106-04-18-screen.pdf

Nowak, D. J., Hirabayashi, S., Bodine, A. et Greenfield, E. (2014). Tree and forest effects on air quality and human health in the United States. Environmental Pollution, 193, 119-129. https://doi.org/10.1016/j.envpol.2014.05.028

Irga, P. J., Burchett, M. D. et Torpy, F. R. (2015). Does urban forestry have a quantitative effect on ambient air quality in an urban environment? Atmospheric Environment, 120, 173-181. https://doi.org/10.1016/j.atmosenv.2015.08.050

 Livesley, S. J., McPherson, E. G. et Calfapietrac, C. (2016). The Urban Forest and Ecosystem Services: Impacts on Urban Water, Heat, and Pollution Cycles at the Tree, Street, and City Scale. Journal of Environmental Quality, 45(1), 119-124. doi:10.2134/jeq2015.11.0567

Navigation

Rejoignez le plus grand réseau de professionnels de la foresterie urbaine au Canada